BFM Business

Quel est le meilleur profil psychologique pour être bien payé?

En entreprise, mieux vaut être extravertie et sociable si on veut être bien payé

En entreprise, mieux vaut être extravertie et sociable si on veut être bien payé - DR

Pour réussir sa carrière et gagner beaucoup d'argent, les compétences et le charisme ne suffisent pas, il faut aussi avoir de la personnalité! Une étude américaine montre que les salariés extravertis et sûrs d'eux sont beaucoup mieux payés que les autres.

Vous vous demandez pourquoi, à compétence égale, votre collègue de bureau touche 300 euros de plus que vous à la fin du mois? L’explication se trouve peut-être du côté de votre personnalité. Si l'on en croit l'étude américaine de la revue Truity Psychometrics, les salariés sociables, motivés et capables de prendre des décisions rapidement touchent les plus gros salaires : entre 74.000 et 95.000 dollars par an. A l’inverse, les personnalités discrètes doivent se contenter d'un salaire beaucoup plus modeste qui plafonne à 32.000 dollars annuels. 

Les managers en tête 

Au delà du CV et de l'expérience, le caractère aurait donc une influence directe sur la rémunération. Le rapport s'appuie sur 25.000 personnes ayant fait le Myers-Briggs Type Indicator, un test psychologique très connu, qui permet de définir le type de personnalité, la manière de penser et d'interagir avec les autres.

Résultat : les plus gros salaires sont perçus par les catégories "ESTJ" et "ESFJ". Ils sont sûrs d'eux, méthodiques et capables de prendre des décisions rapidement et de manière objective. Dynamiques et francs, ils sont dans l'action avec une tendance naturelle à prendre des responsabilités. A l'aise en société, ils savent également convaincre les autres de leur faire confiance. Des traits de caractère qui leur permettent d'endosser sans problème des postes managers ou des carrières d'entrepreneurs.

Les hommes mieux valorisés

Cette catégorie est largement dominée par les hommes. Non seulement parce que les directions pensent d'instinct à un homme quand il s'agit d'occuper un poste de décision. Mais c'est aussi parce que les femmes osent moins solliciter les plus hautes fonctions et demander une augmentation. L'écart de rémunération tient donc autant à la personnalité qu'au sexe. 

Les personnalités les plus fortes s'imposent donc sans surprise plus facilement dans les hautes sphères avec à la clé une fiche de paie qui peut atteindre 95.000 dollars annuels. Les plus réservés se voient proposer une rémunération beaucoup plus timide, entre 30 à 39.000 dollars par an. 

La discrétion peut être un frein

Ces profils dits INTP, INFJ, INFP, sont des personnes de nature discrète, pas forcément à l'aise en société. Pensifs, ils sont davantage dans la réflexion et préfèrent travailler seuls plutôt qu'en groupe. Il peut s'agir d'artistes ou de chercheurs. Leur rémunération est comprise entre 30 à 39.000 dollars par an. 

Au total, le test répertorie 16 types de personnalités. Vous savez désormais que vous avez plus de chance de progresser professionnellement si vous avez confiance en vous. 

Ch.L.