BFM Business

Que va faire la nouvelle BPI ?

Selon Arnaud Montebourg, la future BPI "ne doit pas jouer les pompiers"

Selon Arnaud Montebourg, la future BPI "ne doit pas jouer les pompiers" - -

La future BPI mise sur le rails ce mercredi 17 octobre en conseil des ministres sera opérationnelle le 1er janvier prochain. Elle devra soutenir les PME et les entreprises innovantes. Reportage vidéo : Gaëtane Meslin

"C'est le premier acte de notre politique en faveur de la compétitivité des entreprises", a affirmé Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, en présentant, ce mercredi 17 octobre, le projet de Banque publique d'investissement. "Elle sera l'un des bras armés du redressement productif", a ajouté son collègue Arnaud Montebourg.

En pratique, cette BPI disposera de 20 milliards d'euros de fonds propres apportés à parité par l'Etat et la Caisse des dépôts. Elle pourra également puiser à hauteur de 10 milliards dans les fonds collectés via les livrets de développement durable (LDD) dont le plafond vient jsutement d'être doublé.

Que fera la BPI de ces ressources ? Elle apportera d'abord sa garantie aux entreprises voulant se développer afin qu'elles puissent obtenir des crédits auprès des banques classiques. 12 milliards d'euros seront affectés à cet objectif.

Elle pourra aussi intervenir en fonds propres en entrant dans le capital d'entreprises travaillant dans des filières jugées stratégiques par le gouvernement. Une enveloppe de 10 milliards d'euros est prévue à cet effet sur cinq ans.

En revanche, comme l'a rappelé Aranaud Montebourg, "elle ne sera pas un pompier". En clair, elle ne viendra pas au secours d'entreprises en difficulté.

BFM Business