BFM Business

Pour les Français, les jobs d'été sont formateurs

Les jobs d'été, un premier pas dans le monde professionnel pour beaucoup de jeunes.

Les jobs d'été, un premier pas dans le monde professionnel pour beaucoup de jeunes. - Mychele Daniau- AFP

Plus de 6 Français sur 10 ont fait des petits boulots avant de démarrer leur carrière, selon un sondage réalisé par Qapa. Une expérience qu'ils jugent positive et qui leur a servi dans leur vie professionnelle.

Jobs d'été, missions d'intérim, ou même les stages représentent pour beaucoup de jeunes leurs premiers pas dans le monde du travail. 61% des Français ont eu vécu l'expérience des petits jobs, selon un sondage réalisé par le site d'emploi Qapa (1). Les hommes (63%) plus que les femmes d'ailleurs (58%)

Et si beaucoup ont été motivés par la perspective d'avoir un chèque à la fin du mois, ils gardent de ces expériences professionnelles un bon souvenir. Près de 8 sur 10 ont trouvé ces expériences intéressantes, et les femmes sont nettement plus enthousiastes (82%) que les hommes (77%). Toutefois on ne connait pas sur quels critères ils appuient leurs réponses, si c'était la mission proposée et l'acquisition de compétences, l'immersion dans le monde professionnel et la découverte de ses codes ou encore la rencontre avec les collègues.

En tout cas, les Français qui ont travaillé l'été en ont tiré une expérience qui leur a été utile. 7 sondés sur 10 déclarent que ces petits jobs ont été d'une grande importance dans la suite de leur carrière. 

Quant à ceux qui ont été oisifs pendant leurs vacances, des années après, ils le regrettent. C'est le cas de près de 8 sondés sur 10 n'ayant jamais eu de petits boulot. Car toute expérience est bonne à prendre : 76% des sondés estiment que leur carrière aurait été bien meilleure avec ces premiers contrats de travail.

(1) Méthodologie : Sondage réalisé entre le 26 juillet et le 21 août 2019 auprès de 4,5 millions de candidats sur Qapa.fr. Parmi ces personnes interrogées, 52% d'entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Profils : 51% de femmes et 49% d'hommes.

C.C.