BFM Business

Pôle Emploi peut-il vérifier les recherches d'emplois des chômeurs?

Entre 2 et 4% des demandeurs d'emplois sont radiés pour manque de recherche d'emploi.

Entre 2 et 4% des demandeurs d'emplois sont radiés pour manque de recherche d'emploi. - Philippe Huguen - AFP

Le ministre du Travail affirme qu'il ne voulait pas "stigmatiser les chômeurs" lorsqu'il a déclaré mardi matin qu'il désirait renforcer les procédures de contrôle de recherche d'emploi. En pratique, ce sont les conseillers Pôle Emploi qui doivent accomplir ce travail.

Réactions en chaîne ce mardi 2 septembre après les déclarations dans la matinée de François Rebsamen autour du contrôle des chômeurs. Le ministre du Travail a demandé à Pôle Emploi de renforcer ses procédures de contrôle et de sanctionner les chômeurs qui ne cherchent pas vraiment un emploi.

Mardi en fin de journée, François Rebsamen a voulu atténuer ses déclarations, affirmant qu'il ne voulait pas "stigmatiser les chômeurs" mais seulement "rappeler la loi". Il précise que "ces contrôles existent déjà" et qu'"aucun nouveau dispositif n'est prévu".

Trop tard: pour les syndicats et les associations, le propos est scandaleux. Dans la majorité aussi, certains regrettent les déclarations du ministre du Travail. Le contrôle fait déjà partie des missions de Pôle Emploi, rappellent-ils, mais il reste une mission parmi beaucoup d'autres.

Pas de grille d'évaluation

On estime aujourd'hui qu'entre 2 et 4% des demandeurs d'emploi radiés le sont pour arrêt ou insuffisance de recherche d'emploi. En théorie, un chômeur se doit de pouvoir prouver ses démarches répétées de recherche d'emploi.

En pratique, c'est aux conseillers de Pôle Emploi d'en vérifier la réalité. Or, Pôle emploi ne bénéficie pas de moyens spécifiques pour ce contrôle. C'est le travail de tous les conseillers lors des entretiens. C'est à ce moment-là que le conseiller interroge le demandeur d'emploi sur ce qu'il fait concrètement de ses journées. Nombre de candidatures spontanées, mise en ligne de CV: il vérifie les démarches entreprises.

Mais il y a une part d'incertitude. La recherche d'emploi n'est pas une science exacte, rappelle un représentant syndical de Pôle emploi. Savoir si le chômeur est proactif ou pas, n'est pas une évidence.

Et puis tout dépend du profil et du secteur. Il n'existe pas de grille d'évaluation pré-établie. L'enjeu pour Pôle emploi est avant tout d'aider le chômeur pour que sa recherche d'emploi soit efficace. Syndicats et direction de Pôle Emploi reconnaissent que la notion de contrôle est légitime, mais ils s'interrogent : est-ce la priorité aujourd'hui alors que 500.000 chômeurs de plus en seulement deux ans ont frappé à leur porte?

Isabelle Gollentz