BFM Business

Pierre Mauroy renvoyé en correctionnelle pour emplois fictifs

L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est renvoyé en correctionnelle pour une affaire d'emplois présumés fictifs alors qu'il était président de la communauté urbaine de Lille dans la fin des années 1990, rapporte la radio France-Info. /Photo

L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est renvoyé en correctionnelle pour une affaire d'emplois présumés fictifs alors qu'il était président de la communauté urbaine de Lille dans la fin des années 1990, rapporte la radio France-Info. /Photo - -

PARIS - L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est renvoyé en correctionnelle pour une affaire d'emplois présumés fictifs alors qu'il...

LILLE (Reuters) - Pierre Mauroy est renvoyé devant la justice pour "détournement de fonds publics" dans une affaire d'emplois présumés fictifs à Lille, confirme l'avocat de l'ancien Premier ministre socialiste.

Pierre Mauroy est poursuivi pour avoir employé Lyne Cohen-Solal au poste d'attachée de presse de la Communauté urbaine de Lille qu'il présidait dans les années 90 alors qu'elle était déjà rédactrice en chef de l'hebdomadaire du Parti Socialiste "Vendredi", à Paris.

Dans cette affaire, le parquet avait requis un non-lieu général en faveur de Pierre Mauroy, de son ancien directeur de cabinet à la Communauté urbaine, Bernard Masset, et Lyne Cohen-Solal en octobre 2009.

"Pierre Mauroy a bien reçu la notification de son renvoi, dont j'attends maintenant les motivations", a déclaré l'avocat du dirigeant socialiste, Me Jacky Durand, à Reuters.

"Je suis surpris par cette décision puisque le parquet avait requis un non-lieu avec un argumentaire très motivé", a-t-il ajouté.

En 1992, Lyne Cohen-Solal, aujourd'hui adjointe au maire de Paris Bertrand Delanoë, aurait occupé deux fonctions, à Lille et au PS, pendant dix mois.

Un élu de la banlieue lilloise avait porté plainte estimant que l'emploi de Lyne Cohen-Solal était fictif - une accusation "en aucun cas fondée" selon le défenseur de Pierre Mauroy, aujourd'hui sénateur du Nord.

Me Durand avait expliqué en 2008 que son client disposait de tous les justificatifs et preuves du travail de Lyne Cohen-Solal à Lille.

La première procédure a été lancée en 2000 et la cour d'appel de Douai (Nord) avait déclaré les faits prescrits en 2004. Cet arrêt avait été cassé par la cour de Cassation en 2006.

La nouvelle instruction, ouverte en 2007, a débouché sur l'audition et la mise en examen de Pierre Mauroy en 2008.

Pierre Mauroy, 81 ans, a été maire de Lille pendant 28 ans, et président de la Communauté urbaine de Lille pendant 19 ans, deux postes occupés aujourd'hui par le premier secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry.

Pierre Savary et Marine Pennetier