BFM Business

Pierre Gattaz: "une nouvelle séquence s'ouvre" au Medef

Pierre Gattaz, candidat à la présidence du Medef, était l'invité de BFM Business, jeudi 28 mars.

Pierre Gattaz, candidat à la présidence du Medef, était l'invité de BFM Business, jeudi 28 mars. - -

Le dirigeant de l'entreprise Radiall et candidat à la succession de Laurence Parisot était l'invité de BFM Business, jeudi 28 mars. Il a clairement affiché sa volonté de tourner la page.

La décision du conseil exécutif du Medef, jeudi 28 mars, a mis fin aux espoirs de Laurence Parisot, qui ne pourra donc pas briguer un nouveau mandat.

Ce qui n’a pas semblé décevoir outre mesure le candidat à la présidence Pierre Gattaz, patron de Radiall, membre de la puissante Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) et fils d'Yvon Gattaz, ancien président du CNPF, l'ancêtre du Medef.

"Nous avions tous l’impression que ce changement de statuts, à quelques mois d’une élection, était quand même un peu absurde", a-t-il déclaré au micro de BFM Business, jeudi. "Il faudrait reprendre ces statuts en début de mandat, mais en toute transparence. Là, il y a une énorme émotion."

"Il faut respecter les règles du jeu"

Le dirigeant a ensuite marqué sa volonté de tourner la page: "C’est comme un slalom qui se joue à un dixième de seconde: il y a un premier et un second. Il faut respecter les règles du jeu".

Interrogé sur la possible candidature de Frédéric Saint-Geours, le patron de l'UIMM, Pierre Gattaz a affirmé ne pas connaître les intentions de ce dernier. "Il faut lui poser la question. En ce qui me concerne, je préfèrerais qu’il n’y aille pas !", a-t-il glissé dans un sourire.

>> A lire aussi - Medef: qui remplacera Laurence Parisot?

Y.D.