BFM Business

Passer un entretien d'embauche en vidéo, qu'est-ce que cela change?

L'entretien en vidéo peut se faire soit en direct soit en différé et avec un temps limité. Cette dernière formule demande plus de préparation encore.

L'entretien en vidéo peut se faire soit en direct soit en différé et avec un temps limité. Cette dernière formule demande plus de préparation encore. - Magan Crane - AFP

Gain de temps et d'efficacité, la vidéo est de plus en plus  utilisée par les entreprises lors des premières étapes de sélection entre les candidats. Voici comment s'y préparer.

Passer un entretien d'embauche peut déjà rendre nerveux. Le fait de devoir le faire devant une webcam peut constituer un motif de stress supplémentaire, faute d'habitude. Pourtant, il vaut mieux se tenir prêt à se livrer à cet exercice. Pour sélectionner les candidats, les entreprises ont de plus en plus recours aux entretiens par vidéo en direct ou bien en différé et chronométré. Elles y trouvent un bon moyen d'alléger l'intendance nécessaire pour organiser les rendez-vous avec les candidats qui, n'ayant pas à se déplacer, peuvent effectuer dans les plus brefs délais cet entretien. Et en enregistrant la vidéo, le recruteur pourra aussi permettre à d'autres décisionnaires de la visionner quand ils auront un moment de libre.

Cette méthode s'avère aussi plus efficace qu'un entretien mené par téléphone, le recruteur pouvant mieux évaluer la personnalité, le charisme du candidat grâce à l'image. Alors comment se préparer à ce face-à-face par écran interposé?

Choisir avec soin son environnement

Comme pour tout entretien, il faut soigner sa présentation et adopter la tenue adéquate à son secteur. Costume cravate si l'on œuvre dans la finance, une simple chemise si l'on travaille dans un secteur créatif. En revanche, il y a une contrainte supplémentaire : la vidéo se montre beaucoup plus intrusive dans votre vie privée qu'un entretien mené au siège d'une société. Votre recruteur va voir, en arrière-plan, où vous vivez. Attention donc aux décorations surchargées, au papier peint enfantin, aux bouteilles d'alcool qui pourraient traîner sur une étagère.

"On coache beaucoup nos candidats sur la nécessité de se mettre dans un environnement neutre. Il faut aussi qu'ils s'assurent de ne pas être dérangés par l'irruption d'un membre de leur famille ou bien par la sonnerie de leur portable", met en garde Mickael Cabrol, fondateur d'Easyrecrue, une start-up spécialisée dans les solutions de recrutements par vidéo.

Il faut aussi éviter d'être en contre-jour afin que votre interlocuteur puisse voir clairement votre visage. Le mieux est donc de faire quelques tests au préalable afin de vérifier la qualité de l'image et aussi de s'assurer que l'on maîtrise les grandes fonctionnalités du logiciel de vidéo.

Ne pas chercher à forcer le trait

Voilà pour l'aspect matériel. Côté forme, il faut rester naturel, ne pas chercher à forcer le trait. Il faut veiller à attendre que votre interlocuteur ait bien fini sa phrase avant de répondre pour éviter que cela tourne à la cacophonie.

Reste à travailler le fond. Comme pour tout entretien, il est nécessaire de le préparer, en se renseignant sur l'entreprise, sur le poste proposé, sur ce que l'on peut apporter à l'entreprise, ses sources de motivation.

Mais si l'entretien se fait en vidéo en différé, avec un temps imparti pour chaque question, cette étape nécessite des efforts supplémentaires. Car contrairement à un entretien en face à face ou via Skype, aucun recruteur ne sera là pour vous demander de préciser telle chose, vous ne pourrez pas non plus rebondir à l'une de ses réponses ni même esquiver une question…

Une expérience appréciée des candidats

"Ce type d'entretien demande une préparation plus poussée encore, car l'on doit tout connaître vraiment sur le bout des doigts. Et en plus, il faut se montrer synthétique", souligne Mickael Cabrol. Car il n'y a qu'une seule prise possible.

Mais ne vous mettez pas non plus la pression par crainte de ne pas être un grand communicant. Certes, si vous êtes commercial, on vous demandera de faire preuve d'une certaine aisance, de faire face à des mises en situation comme de développer un argumentaire de vente en 1 minute. En revanche, si vous postulez pour des fonctions d'audit, les questions posées lors de cet entretien seront d'ordre plus factuel. Rassurez-vous, nombreux sont ceux qui sont passés par ce genre d'épreuve et qui ont apprécié l'expérience.

Coralie Cathelinais