BFM Business

Mory Ducros: les licenciements annulés par la justice

Mory Ducros incarne l'un des plus importants plans sociaux en France.

Mory Ducros incarne l'un des plus importants plans sociaux en France. - -

Le plan social du groupe Mory Ducros prévoyant la suppression de 2.800 postes a été annulé par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, ce vendredi 11 juillet.

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a, selon l'AFP qui cite les avocats des salariés et des administrateurs judiciaires, annulé, ce vendredi 11 juillet, le plan social du groupe de messagerie Mory Ducros, plan qui prévoit le licenciement d'environ 2.800 employés.

L'annulation de l'homologation entraîne l'ouverture de procédures auprès du conseil des prudhommes permettant le versement de dommages et intérêts aux salariés licenciés. "Nous allons réclamer deux ans de salaire pour chaque salarié, la facture va être lourde", a affirmé à Reuters Jérôme Vérité, responsable CGT.

Il s'agit de l'un des plans sociaux les plus importants depuis celui de Moulinex au début des années 2000.

Cette décision du tribunal ne suspend pas la mise en oeuvre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Reprise par Arcole Industries

Le 6 février dernier, le tribunal de commerce de Pontoise avait validé la reprise de Mory Ducros par Arcole Industries, après que le groupe a été placé en redressement judiciaire en novembre 2013.

Cette offre prévoyait de reprendre 2.210 salariés sur les 5.000 que compte l'entreprise. Le gouvernement alors promis d'accompagner les salariés qui ne pourront être repris par Arcole Industries. En 2012, l'entreprise avait perdu 80 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 760 millions d'euros.

Julien Marion avec agences