BFM Business

Loi Travail: l'entreprise de Pierre Gattaz bloquée par des manifestants

Les manifestants sont en colère contre les propos de Pierre Gattaz

Les manifestants sont en colère contre les propos de Pierre Gattaz - Éric Piermont - AFP

"Les locaux de l'usine Radiall ont été bloqués par des opposants à la loi Travail ce jeudi 2 juin. Une manifestation qui vise à "marquer le coup face aux propos injurieux du président du Medef"."

L'usine de Pierre Gattaz "prise en otage". Ce jeudi, des manifestants ont décidé de bloquer les locaux de Radiall à Voreppe (Isère), propriété du président du Medef.

Ce blocage a été organisé "pour marquer le coup face aux propos injurieux du président du Medef à l'égard de la mobilisation sociale", a déclaré à l'AFP Benjamin Moisset, membre de Solidaires et présent sur place.

"Le cirque médiatique qui se déroule autour du patron du Medef depuis quelques jours ne nous amuse pas (...). Ras-le-bol que notre dignité soit réduite à des chiffres dans les comptes de Monsieur Gattaz!", dénonce un communiqué intersyndical diffusé jeudi aux médias.

Dès 6h du matin

Dans un entretien accordé lundi au quotidien Le Monde, Pierre Gattaz avait appelé à "ne pas céder au chantage, aux violences, à l'intimidation, à la terreur", face à des "minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes".

L'action débutée peu après 6h00 du matin devrait prendre fin avec le début de la nouvelle manifestation organisée à Grenoble à 14h00 contre la loi Travail. Elle a été revendiquée par le comité isérois "On bloque tout" qui rassemble des organisations comme Solidaires ou la CNT, des membres de la CGT ou de Nuit Debout.

Le comité "On bloque tout" revendique la présence à Voreppe d'environ 300 participants rassemblés dans une "atmosphère très détendue, très joyeuse". Créée par l'oncle et le père de Pierre Gattaz, ex-patron des patrons de 1981 à 1986, Radiall est un producteur mondialement reconnu de composants d'interconnexions, fournisseur notamment de Boeing et d'Apple.

J.M. avec AFP