BFM Business

Les patrons au cœur du débat politique

Fleur Pellerin

Fleur Pellerin - -

Chaque année, les BFM AWARDS mettent à l’honneur les entreprises et les managers qui incarnent l’économie française. Depuis la rentrée, bon nombre de ces entrepreneurs se sont invités dans le débat politique afin de faire entendre leur voix.

Chaque année, les BFM AWARDS mettent à l’honneur les entreprises et les managers qui incarnent l’économie française. Depuis la rentrée, bon nombre de ces entrepreneurs se sont invités dans le débat politique afin de faire entendre leur voix.

Le coup d’envoi a été lancé fin septembre par les « pigeons ». Initié par un simple éditorial de Jean-David Chamboredon publié dans La Tribune, ce mouvement a rassemblé très rapidement plusieurs milliers de patrons, dont beaucoup de jeunes. Dénonçant le projet du gouvernement d’augmenter l’impôt sur les plus-values de cessions d’entreprise, un frein pour l’investissement et l’entrepreneuriat, ces « pigeons » sont parvenus, grâce à des arguments de poids, à peser dans les décisions politiques.

Un dialogue parfois difficile

Depuis cette mobilisation, le monde patronal ne relâche pas la pression sur le gouvernement, comme en atteste l’appel de l’AFEP lancé dans le JDD le 28 octobre. Cette fois, les patrons des 98 plus importantes sociétés privées de France se sont attaqués aux dépenses publiques et aux charges sociales qu’ils jugent trop élevées.

Au lendemain de cet appel à un « choc » de compétitivité, Jean-Marc Ayrault a reçu plusieurs grands dirigeants à Matignon.

Entre le monde patronal et le gouvernement, le dialogue reste ouvert et les patrons semblent déterminés à faire valoir leurs revendications pour défendre l’entrepreneuriat.

Une démarche qui, d’une certaine façon, rejoint celle des BFM AWARDS. En effet, au-delà de ce débat politique, ce sont bien l’entrepreneuriat et les success stories des chefs d’entreprises français talentueux que BFM Business soutient et récompense chaque année au travers des BFM AWARDS.

BFM Awards