BFM Business

Les ex-Fralib "fournisseurs officiels" de l'Elysée

François Hollande a promis qu'il servirait le thé "1336" à ses invités.

François Hollande a promis qu'il servirait le thé "1336" à ses invités. - Alain Jocard - AFP

Rendant visite aux ex-salariés de Fralib, jeudi à Gémenos, le président de la République (et candidat?) a eu des mots affectueux pour ceux qui ont racheté puis transformé en scop l’usine Lipton. "Je vous condamne à réussir, vous n'avez pas le droit d'échouer", leur a-t-il notamment dit.

Mais François Hollande a également décidé de leur donner un petit coup de pouce, puisqu’il a assuré que le thé 1336 (comme le nombre de jours de lutte contre la fermeture de leur usine) serait désormais servi à l’Elysée. "Ca tombe bien, le Premier ministre aime le thé donc on lui en servira. Beaucoup de mes visiteurs veulent du thé, donc ils sauront au moins d'où ca vient", a-t-il ajouté dans un sourire.

Cette visite, maintenue secrète jusqu'au dernier moment, était un gage de fidélité à ses engagements depuis la primaire socialiste. Il était déjà venu à Gémenos en août 2011, avant de participer en février 2012, à un meeting de soutien à Paris. Il les avaient ensuite reçus trois mois après son élection à l'Elysée le 31 août 2012. Depuis, il a régulièrement suivi ce dossier.

Y.D. avec AFP