BFM Business

Les DRH ne sont pas épargnés par la crise

Pour les DRH, il n'est pas facile de mener les employés vers Pôle emploi.

Pour les DRH, il n'est pas facile de mener les employés vers Pôle emploi. - -

Les conditions de travail des salariés sont dégradées par la crise. Et les responsables des ressources humaines ne sont pas épargnés. D’autant que c’est à eux qu’il incombe de licencier.

La mauvaise situation économique n'épargne personne. Les salariés pas plus que les directeurs des ressources humaines. Car quand une entreprise se porte mal ou décide de réduire ses coûts, elle doit bien souvent procéder à des licenciements. Et cette tâche incombe aux responsables des ressources humaines, qui le supportent plus ou moins bien.

Jacky Lhoumeau, 57 ans, a mené plusieurs plans de restructuration au cours de ses 35 ans de carrière dans de grands groupes de l'agro-alimentaire et de l'industrie pharmaceutique. Il raconte son expérience dans "D comme DRH et… dépressif" (édition Tatamis). Il a écrit ce livre comme une thérapie, pour extérioriser son mal être.

Ce directeur des ressources humaines est aujourd’hui en invalidité professionnelle, après un burn out en 2011, une tentative de suicide et un arrêt maladie de 2 ans et demi.

L'élément déclenchant a été un plan de licenciement qui devait mener au départ de 250 employés sur 1.400. "Il est quand même très difficile d'expliquer aux salariés qu'ils doivent partir alors que l'entreprise dégage plusieurs milliards de bénéfice. Où est la justification économique ?" s'interroge Jacky Lhoumeau.

Un actif sur dix touché par le burn out

Car le DRH est souvent coincé entre les syndicats, la direction et les salariés. Son travail est d'autant plus complexe quand il doit annoncer de mauvaise nouvelles.

"En période de crise, le travail des DRH est plus difficile, mais aussi plus valorisant. Ce sont des moments où il est indispensable au bon fonctionnement de l'organisation", souligne Jean-Christophe Sciberras président de l’association nationale des DRH.

S’il n’existe aucune donnée spécifique sur les DRH, le burn out toucherait un actif sur dix. De son côté, Jacky Lhoumeau a reçu de nombreux témoignages de dirigeants se retrouvant dans ses écrits et avouant leur dépression.

BFMbusiness et Caroline Boisson et Alexis Pluyette et David Bouteiller (vidéo)