BFM Business

Les défaillances d'entreprises en hausse de 3,7% à fin octobre

Trois secteurs connaissent des baisses de défaillances, selon la Banque de France.

Trois secteurs connaissent des baisses de défaillances, selon la Banque de France. - -

Le nombre de défaillances d'entreprises s'est élevé à 62.000 d'octobre 2012 à octobre 2013, selon les données publiées par la Banque de France, ce lundi 13 janvier. Un chiffre qui, pour l'essentiel, s'explique par les microentreprises.

Encore une fois, ce sont des chiffres à nuancer. Selon les statistiques publiées ce lundi 13 janvier par la Banque de France, 62.659 défaillances d'entreprises ont été recensées à fin octobre 2013, en cumulé sur douze mois.

Par défaillances d'entreprises, la Banque de France entend les trois procédures collectives suivantes: redressement judiciaire, sauvegarde judicaire ou liquidation judiciaire.

Sur un an, ce nombre est en hausse de 3,7%, précise la Banque de France. Seulement, les microentreprises y sont pour beaucoup dans ce chiffre. Sur les 62.659 défaillances enregistrées 53.678 sont le fait de microentreprises, statut qui regroupe notamment le régime des auto-entrepreneurs.

L'immobilier plus fortement touché

La Banque de France note que les activités immobilières et l'hébergement-restauration sont plus particulièrement touchés, avec une hausse de 7,6%. Trois secteurs affichent toutefois des défaillances en baisse: la banque et l'assurance, le transport, et l'information et la communication.

Les données de la Banque de France restent toutefois encore provisoires.

J.M.