BFM Business

Les CDD représentent 84% des embauches au 1er trimestre 2014

La hausse des embauches en CDD est particulièrement forte dans le secteur de la construction.

La hausse des embauches en CDD est particulièrement forte dans le secteur de la construction. - -

La part des CDD est en hausse depuis 2011. Elle atteint un nouveau record au premier trimestre 2014, avec 84% des embauches. La hausse est notable dans le secteur de la construction, et , dans une moindre mesure, le tertiaire.

Au 1er trimestre 2014, 84% des embauches hors intérim se sont faites en contrat à durée déterminée (CDD), un nouveau record, selon des données du ministère du Travail publiées mardi 29 juillet.

La proportion de CDD est en hausse quasi continue depuis la mi-2011. Avant la crise financière, au 1er trimestre 2008, environ 70% des embauches se faisaient en contrat à durée déterminée.

Selon la Dares, service des statistiques du ministère, la hausse du 1er trimestre 2014 est observable seulement dans les établissements de 10 à 49 salariés (+1,3 point). La proportion de CDD baisse en revanche dans ceux de 50 salariés et plus (-0,4 point).

Un quart des entrées à Pôle emploi

Par secteur, la part d'embauches en CDD croît dans la construction (+4,9 points) et dans le tertiaire (+0,1 pt), et baisse dans l'industrie (-0,2 pt). Mêmes tendances sur un an: -2,0 points dans l'industrie, +0,3 point dans la construction et +1,1 point dans le tertiaire.

Depuis le 1er juillet dernier, en vertu de la loi sur la sécurisation de l'emploi, le coût de certains CDD, notamment ceux de très courte durée, a été surenchéri pour les employeurs par une majoration des cotisations chômage, sans toutefois parvenir à enrayer la progression des embauches en CDD.

En juin, les fins de CDD représentaient près d'un quart des entrées à Pôle emploi, alors que le nombre de chômeurs sans activité atteignait un nouveau record à 3,398 millions en métropole. En outre, fin 2013, 38% des demandeurs d'emploi indemnisés était au chômage après une fin de CDD, selon l'Unédic.

A. D. avec AFP