BFM Business

Le premier trimestre 2018 s'annonce encourageant pour les embauches

Si Paris stagne, le Nord affiche de belles perspectives d'embauche.

Si Paris stagne, le Nord affiche de belles perspectives d'embauche. - Us departement of education- Flickr- CC

L'optimisme des employeurs français se poursuit avec des prévisions d'embauche en hausse de 2% pour le premier trimestre 2018, selon le baromètre ManpowerGroup. Mais surprise: Paris et la région parisienne ne sont pas les plus grands créateurs d'emplois.

L'année 2018 s'annonce positive pour le marché de l'emploi. L'optimisme affiché depuis deux ans par les employeurs va se poursuivre au moins durant le premier trimestre. Selon le baromètre ManpowerGroup, les prévisions d'embauche sont en hausse de 2% par rapport à l'année dernière.

Mais les perspectives de recrutement ne sont pas les mêmes selon les secteurs. C'est la construction qui prévoit le plus de renforcer ses effectifs, en hausse de 8 points par rapport au trimestre précédent, et de 5 points par rapport à la même période de l'année dernière. Manpower Group qualifie donc l'embellie de durable pour ce secteur.

L'hôtellerie recrute de nouveau

Le secteur de l'agriculture, de la forêt et de la chasse va lui aussi entamer 2018 sous de bons auspices, avec un deuxième trimestre positif de suite grâce à une hausse des embauches de 3%, ce qui confirme "la reprise après une année difficile". Les activités financières, l'hôtellerie et la restauration vont aussi continuer à augmenter leurs recrutements en ce début 2018.

Pour d'autres, c'est la fin de l'embellie. Après une année 2017 dynamique, le commerce de gros et de détail entame une décrue (-2% sur les trois prochains mois). Le secteur de la production et de la distribution d'électricité de gaz et d'eau, pour qui l'année 2017 avait déjà été morose, ne voit pas l'année qui s'annonce meilleure avec un recul de 4 points des prévisions d'embauche.

L'embellie se poursuit dans le Nord

Sur le plan régional également, les résultats sont contrastés. Paris et la région parisienne constituent le bassin d'emploi le plus important de France. Mais selon les prévisions de ManpowerGroup, ce n'est pas celui qui va créer le plus d'emplois. "Après un troisième trimestre 2017 très positif, on retiendra que l'optimisme des employeurs à Paris et en région parisienne n'est plus au rendez-vous", soulignent les auteurs du baromètre. En effet, les prévisions d'embauche sont nulles pour les trois mois à venir.

Heureusement, le Centre-Ouest entame 2018 sur une belle dynamique, avec des perspectives d'embauche en hausse de 5%, alors qu'elles étaient en recul de 1% sur le dernier trimestre 2017. L'embellie se poursuit dans le Sud avec +1% de perspectives d'embauches pour le début d'année, qui font suite au +2% du Q4 2017, mais surtout dans le Nord avec des perspectives en hausse de 3% (vs +7% au Q4 2017).

C.C.