BFM Business

Le chômage stable en 2013 selon l'Insee

L'Insee estime que le chômage n'a pas progressé en 2013

L'Insee estime que le chômage n'a pas progressé en 2013 - -

L'Insee a rendu public,ce 6 mars, le taux de chômage au quatrième trimestre 2013 qui atteint 9,8% soit une baisse de 0,1 point. Sur un an, le chômage est donc resté stable. "Une bonne nouvelle" selon Jean-Marc Ayrault.

Ce n'est pas l'inversion de la courbe du chômage espérée par François Hollande. Mais selon l'Insee, ce 6 mars, le taux de chômage a légèrement baissé au 4eme trimestre 2013, de 0,1 point, pour se situer à 9,8% en métropole et 10,2% avec les DOM. Sur un an, le taux de chômage est donc resté stable en métropole selon l'Institut. "C'est une bonne nouvelle", a affirmé Jean-Marc Ayrault, ce 6 mars, sur BFMTV et RMC. "C'est le moment de mettre le turbo".

Il s'agit des chiffres au sens du Bureau international du travail qui ne correspondent pas tout à fait avec ceux du ministère du Travail, moins favorables. Selon ce dernier, 3,3 millions de personnes ne travailleraient pas du tout contre 2,78 millions de personnes pour le BIT.

Il n'empêche. A peine le chiffre de l'Insee connu, les services de Michel Sapin publiaient un communiqué parlant d'une amélioration nette" qui résulte "d'une politique volontariste". Il insiste sur le fait qu'il s'agit de la première baisse depuis le 2eme trimestre de 2011.

Bruxelles évoque 11% en 2014

Pierre Moscovici et Michel Sapin se sont également fendus d'un communiqué commun. " Tous ces indicateurs convergent pour révéler une même réalité: le chômage demeure élevé mais la situation s'est stabilisée tout au long de l'année 2013 avec une amélioration de l'emploi privé en fin d'année", estiment-ils.

Ils évoquent aussi "la bataille qui ne s'arrête pas là et ses effets devront être amplifiés pour faire reculer durablement le chômage (..) C'est l'enjeu du pacte de responsabilité".

Quelles perspectives justement pour 2014? Bruxelles, dans ses prévisions publiées le 24 février, prévoit en tout cas que de 10,8% en 2013, le taux de chômage devrait passer à 11% en 2014 et 2015.

P.C