BFM Business

La CGT réclame une loi sur le travail du dimanche

Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT, veut mieux encadrer le travail dominical et nocturne.

Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT, veut mieux encadrer le travail dominical et nocturne. - -

Thierry Lepaon, le secrétaire général de la confédération, a estimé, ce 3 octobre, qu'une nouvelle loi encadrant le travail du dimanche et le travail nocturne était nécessaire. Pour lui, la question nécessite une "concertation nationale".

Le débat sur le travail du dimanche semble loin d'être terminé. Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT, a estimé, jeudi 3 octobre, que le travail de dimanche et de nuit devait "rester exceptionnel".

Il a réclamé une nouvelle loi qui serait précédée d'une concertation tripartite, Etat, syndicats, patronat. Cette concertation devrait se dérouler "au niveau national" et non pas par branche, selon le patron de la CGT.

Au gouvernement de prendre ses responsabilités

"Le débat sur le travail de nuit et du dimanche est celui du sens que nous donnons à notre société", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Selon lui, la question du travail dominical, qui a suscité une vive polémique après une série de décisions judiciaires, est "une question politique qui doit se traduire par une loi qui définit la règle et les exceptions, et qui les encadre".

La CGT estime qu'il faut "limiter le travail de nuit et le dimanche à ce qui est strictement nécessaire". Tout en appelant le gouvernement à "prendre ses responsabilités", alors que Jean-Marc Ayrault a confié à l'ex-patron de La Poste, Jean-Paul Bailly, une mission sur ce dossier.

Y. D.