BFM Business

L’interdiction de fumer au travail inefficace ?

-

- - -

Cinq ans après la loi sur l’interdiction de fumer dans les entreprises, près d’un actif sur trois déclare avoir été exposé à la fumée de tabac sur son lieu de travail au cours des six derniers mois. L’interdiction de fumer au travail serait-elle inefficace ?

36% des actifs disent avoir été exposés à la fumée de tabac sur leur lieu de travail. Un résultat issu d’un sondage réalisé par Harris Interactive pour l’association Droits des non-fumeurs (DNF), cinq ans après l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer dans les entreprises le 1er février 2007.
D'après le sondage, les personnes exposées au tabac au sein de l’entreprise seraient de plus en plus nombreuses: peu après l’entrée en vigueur de la loi, en 2008, une étude montrait que 9% des sondés déclaraient être exposés au tabac sur leur lieu de travail, puis 21% en 2009 et enfin 36% aujourd’hui .

« L'inspecteur du travail doit intervenir ! »

Céline Fournier, membre de l'association Droits des non-fumeurs, estime que tout dépend des contrôles : « Au départ, il y a eu 'la peur du gendarme'. Mais depuis quelques temps, il n’y a plus de contrôles, l’inspection du travail n’intervient pas. Du coup les salariés ne peuvent que subir. Les gens se plaignent que le chef fume : s'ils interviennent, on les envoie balader. Si ça va plus loin, ils risquent leur place. Tout repose sur le manque de contrôle. L’inspecteur du travail doit intervenir ! »