BFM Business

L'apprentissage renoue avec la croissance

Les chiffres provisoires publiés par le ministère du Travail donnent une hausse de 5% des nouveaux contrats sur l'année scolaire qui vient de s'écouler. Des résultats qui viennent récompenser la politique du gouvernement en faveur de la formation en alternance.

L'apprentissage attire enfin les jeunes. Sur l'année scolaire 2015-2016, plus de 280.000 contrats ont été signés, tous secteurs confondus. Soit une hausse de 5%, selon les données publiées par le ministère du Travail. Cette croissance constitue une inversion de tendance après les reculs enregistrés année après année depuis 2012.

Il faut néanmoins rappeler que le secteur public s'est ouvert davantage à l'accueil d'apprentis, avec une hausse de près de 50% des signatures de contrats. Une performance à mettre au compte de la politique volontariste du gouvernement. Ce dernier veut en effet accueillir 10.000 apprentis en 2017 dans la fonction publique d'Etat, contre quelques centaines auparavant.

Avoir 500.000 jeunes en apprentissage en 2017

Dans le secteur privé, les chiffres sont aussi à la hausse. Et cela coïncide avec l'entrée en vigueur l'année dernière de l'aide "TPE-apprentis". Pour toute embauche d'un apprenti mineur, les entreprises de moins de 11 salariés bénéficient, la première année, d'une aide forfaitaire de 4.400 euros. Ce montant couvre le salaire minimum du jeune en apprentissage et les charges sociales dont doit s'acquitter l'entreprise. Une mesure venue compléter le nouveau régime d'aides aux entreprises qui embauchent des apprentis mis en place il y a deux ans.

Reste à présent à savoir si le gouvernement parviendra à atteindre l'objectif, fixé par François Hollande, de 500.000 apprentis en 2017.

Alexandra Paget édité par C.C.