BFM Business

L'Afpa lance un Mooc dédié à la pâtisserie

La session de formation dédiée à la pâtisserie dure 3 semaines.

La session de formation dédiée à la pâtisserie dure 3 semaines. - Afpa

L'organisme de formation professionnelle a rencontré un beau succès en début d'année avec ses cours en ligne dédiés à l'apprentissage des techniques de la cuisine. Pour cette seconde saison, c'est la pâtisserie qui est au menu à partir du 5 décembre. Un bon moyen pour se faire connaître.

Alors qu'ils étaient jusqu'à maintenant plutôt réservés à des universités ou des instituts, la formation professionnelle s'empare à son tour des cours en ligne ou Mooc (Massive Open Online Course). L'Afpa a fait un premier essai au printemps, avec une série de vidéos pour apprendre les bases de la cuisine, qui a été suivie par 53.000 personnes. Un succès qui a poussé l'organisme de formation à poursuivre l'expérience, en lançant du 5 au 24 décembre un nouveau module destiné à acquérir les bases de la pâtisserie.

L'Afpa est claire: il ne s'agit pas de remplacer une formation complète, dispensée dans ses murs et lors des stages d'application, qui va s'étaler sur 6 mois. Ici, le stagiaire devra consacrer de 20 à 40 minutes par jour pour apprendre les gestes techniques pour réaliser un Paris-Brest, un mille-feuille, et pour finir le cursus, une bûche de noël.

Toucher un large public

"Il s'agit pour nous de faire découvrir un métier dans lequel les recrutements sont forts. Il y a 20.000 emplois de cuisiniers non pourvus", explique Christophe Sadok, directeur de l'ingénierie de l'Afpa. Ce Mooc est tout indiqué pour les personnes qui ont un projet professionnel dans le milieu. "Par exemple une personne qui travaille déjà dans la restauration mais qui a été formée sur le tas et ne maîtrise pas toutes les techniques", ajoute Christophe Sadok. 

Mais les cours, gratuits, sont ouverts à tous, quel que soit le niveau de connaissances en pâtisserie. Lors de la précédente édition, 80% des stagiaires n'avaient pas de projet professionnel lié aux métiers de bouche mais étaient curieux d'améliorer leurs connaissances en cuisine. L'organisme a été surpris du succès rencontré à l'étranger et pas uniquement auprès des Français expatriés.

Pour l'Afpa, ces formations en ligne lui permettent de toucher un large public, qui lorsqu'ils chercheront à se former, auront alors le réflexe de faire appel à l'organisme.

Une saison 3 déjà annoncée

Les leçons diffusées en Mooc ont été conçues, tournées et montées en interne, avec la participation de professeurs qui œuvrent au sein de l'Afpa. Seul l'aspect technique pour la mise en ligne a été pris en charge par une agence externe. Environ 4 personnes ont été mobilisées à plein temps pour les réaliser.

L'Afpa compte bien avec cette édition pâtisserie doubler l'audience de la première édition, et atteindre les 100.000 stagiaires. La saison 3 est déjà dans les tuyaux, elle sera consacrée à la confection des plats.

"Notre idée n'est pas de faire beaucoup de Mooc, mais de rester sur des thèmes qui peuvent toucher un large public et qui recrutent", explique Christophe Sadok. Le rythme devrait être d'un nouveau Mooc par an. 

Coralie Cathelinais