BFM Business

L'accord sur l'emploi "va inciter les entrepreneurs à embaucher"

Olivier Duha estime que l'accord va rendre les entreprises "plus agiles"

Olivier Duha estime que l'accord va rendre les entreprises "plus agiles" - -

Le président de l’association d’entrepreneur CroissancePlus, Olivier Duha, explique à BFM Business, ce lundi 14 janvier, que l’accord négocié par les partenaires sociaux "va rendre les entreprises plus agiles".

"Une bonne nouvelle", c’est dans ces termes assez modérés qu’Olivier Duha qualifie l’accord sur la réforme du marché du travail auquel sont arrivés patronat et syndicats.

Le président de CroissancePlus, une association qui regroupe des dirigeants d’entreprises "en forte croissance", voit de nombreux motifs de satisfaction dans cet accord.

Invité dans l’émission Le Grand Journal de BFM Business, il estime ainsi que "les grands gagnants dans ce genre de négociation sont ceux qui ont besoin de retrouver un emploi". "Protéger le potentiel de croissance de nos entreprises protège nos salariés et l’inverse n’est pas vrai", ajoute-t-il.

Il se dit même "presque plus optimiste de Michel Sapin" qui a déclaré dimanche à BFM TV que l’accord "sera un accélérateur pour la création d’emploi".

Olivier Duha précise son propos : "Il faut voir que derrière 500 000 chômeurs il y a 500 000 entrepreneurs qui pourraient recruter une personne. Souvent c’est la peur de ne plus pouvoir faire marche arrière qui nous empêche de recruter".

Il considère que sur ce point "l’accord va redonner de la confiance, et va inciter les entrepreneurs à prendre des risques momentanées et à embaucher".

Un accord équilibré pour les salariés et les entreprises

Olivier Duha explique ensuite que les entreprises vont devenir "plus agiles". "Cet accord leur redonne de la respiration".Il juge ainsi que l’accord est équilibré, pour les entreprises comme les pour salariés. Coté société "il y a un coût caché que l’on arrive pas à calculer : c’est le coût de la rigidité. Et le simple fait de rendre les entreprises plus flexibles et plus agile va enlever un certain nombre de charges qui ne sont pas visibles", assure-t-il.

Coté salariés "les avantages donnés sont significatifs mais peuvent être absorbés par les entreprises".

Julien Marion