BFM Business

Emploi: les intentions d'embauche atteignent des sommets en France

Le baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 1er semestre 2020 montre que le dynamisme reste de mise pour l'année prochaine.

Les feux sont toujours au vert du côté de l'emploi. Si les derniers chiffres de l'Insee, publiés le 14 novembre dernier, affichaient une légère hausse du chômage pour le mois d'octobre, la dynamique positive semble bien installée depuis plusieurs mois. Le nouveau baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 1er semestre 2020 promet d'ailleurs un bon début d'année prochaine sur cette question.

Selon l'étude, 7% des patrons interrogés prévoient ainsi de recruter de nouveaux salariés au trimestre prochain. C'est le plus haut niveau depuis 2012. La "Prévision Nette d’Emploi", calculée par ManpowerGroup, progresse ainsi d’un point par rapport au trimestre précédent, et de 3 points par rapport à la même période en 2019.

L’hôtellerie-restauration en tête

Dans les détails, l'Ile-de-France reste toujours le vivier d'emplois le plus important, avec encore une progression de 8% des intentions d'embauches pour le trimestre prochain sur un an. (+3 points par rapport au trimestre précédent). Le Nord affiche aussi une belle dynamique: +3 points par rapport au trimestre précédent même si la progression sur un an est négative (-1 point). Inversement, dans le Centre-Ouest, "les intentions d’embauche perdent 1 point par rapport au trimestre précédent, mais progressent de 7 points en un an" explique l'étude.

Du côté des secteurs concernés, c'est celui de l’hôtellerie-restauration qui offre les meilleures perspectives pour début 2020: +11 points par rapport au trimestre précédent, et +24 points en un an ! "Dans le secteur de la construction, les intentions d’embauche (+7 points) perdent -9 points par rapport au trimestre précédent, mais progressent de 5 points sur un an" souligne l'étude.

Tous les types d'entreprises...

Enfin, du côté des typologies d'entreprises, ce sont les grandes entreprises (plus de 250 salariés) qui affichent les prévisions d’embauche les plus favorables : +18%, soit 10 points de plus qu’au premier trimestre 2019, indique ManpowerGroup. Les petites entreprises (11 à 49 salariés) gardent aussi un beau dynamisme avec une progression de 3 points par rapport au trimestre précédent, et de 4 points en un an.

Enfin, "les micro-entreprises (moins de 11 salariés) affichent des intentions d’embauche positives (+6 points) en progression de 2 points par rapport au trimestre précédent, et en hausse de 4 points sur un an" souligne l'étude.

Thomas Leroy