BFM Business

Emploi: le gouvernement veut prolonger de 6 mois son plan de formation

Myriam El Khomri, la ministre du Travail, en visite dans un centre de formation des adultes, à Marseille.

Myriam El Khomri, la ministre du Travail, en visite dans un centre de formation des adultes, à Marseille. - Bertrand Langlois - AFP

L'exécutif a proposé aux Régions et aux partenaires sociaux de prolonger le plan de 500.000 formations jusqu'à juin 2017.

Du rab pour le plan de 500.000 formations pour les demandeurs d'emploi? Le gouvernement a proposé mercredi aux partenaires sociaux et aux Régions de prolonger de six mois ce dispositif lancé en février 2016, jusqu'à la mi-2017, a-t-on appris auprès du ministère du Travail.

Cette prolongation, présentée lors d'un point d'étape, serait financée en réorientant des fonds du projet de budget 2017 initialement affectés à une prolongation de l'aide embauche-PME, dispositif qui ne sera finalement pas reconduit au-delà de la mi-2017, et grâce à des "contributions volontaires" négociées avec les partenaires sociaux, a-t-on précisé de même source.

L'aide embauche-PME finalement rabotée

Pour 2016, l'État avait mis sur la table un milliard d'euros, pour porter de 500.000 à un million le nombre de formations pour les demandeurs d'emploi. "On sera sur à peu près la moitié pour prolonger de six mois", soit environ 500 millions d'euros pour 250.000 formations supplémentaires, précise-t-on de même source.

Pour débloquer cette somme sans alourdir le budget pour 2017, le gouvernement compte revenir partiellement sur la promesse de François Hollande de prolonger l'aide embauche-PME jusqu'à fin 2017. L'aide de 4.000 euros sur deux ans, offerte aux entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent en CDI ou en CDD de plus de 6 mois un salarié payé jusqu'à 1,3 fois le Smic, "ne sera désormais en vigueur que jusqu'à la fin du premier semestre 2017", annonce-t-on au ministère.

Une partie des 1,9 milliard d'euros qui lui étaient initialement affectés pour 2017 sera donc réorientée et "les moyens dégagés seront suffisants pour couvrir la prolongation du plan 500.000", assure-t-on.

Un plan "à plein régime"

Ces moyens s'ajouteront aux 196 millions d'euros déjà budgétés pour solder en 2017 les conventions de formation conclues en 2016.

Le plan 500.000, lancé en début d'année par François Hollande, "tourne aujourd'hui à plein régime", selon le ministère du Travail, qui recense environ 945.000 entrées en formation ou inscriptions à ce jour, "ce qui nous donne bon espoir d'atteindre l'objectif".

Le ministère a promis une "évaluation très sérieuse" du plan par la Dares, son service des études et statistiques. "Un premier rapport sera rendu à la fin du premier semestre", a-t-on indiqué.

J.M. avec AFP