BFM Business

Emploi: l'intérim confirme sa reprise au premier semestre

Tableau de petites annonces pour des missions intérim (photo d'illustration).

Tableau de petites annonces pour des missions intérim (photo d'illustration). - Philippe Huguen - AFP

L'emploi intérimaire a augmenté de 5,8% en France au cours des six premiers mois de 2016. Une tendance qui vient confirmer la reprise déjà observée en 2015.

L'intérim se porte bien. Selon le baromètre de Prism'emploi publié ce mardi 26 juillet, l'emploi intérimaire a augmenté de 5,8% en France au cours des six premiers mois de l'année, venant confirmer la reprise observée sur l'ensemble de l'année 2015 (+4,4%) après trois années consécutives de baisse. Cette progression est tout de même légèrement plus lente que celle relevée au deuxième semestre 2015 (+6,1%), souligne la fédération professionnelle qui regroupe plus de 600 entreprises de recrutement et d'intérim.

Cette progression concerne la majorité des grands secteurs d’activité: les transports (+12,3 %), les services (+10,3 %), le BTP (+5,2 %) et l’industrie (+4,9 %). Seuls les effectifs du commerce reculent (-3,5 %).

Une reprise concordante avec l’amélioration du PIB

Pour Prism'emploi, cette amélioration de l'emploi intérimaire anticipe, de six à douze mois, la tendance générale du marché du travail. La fédération souligne ainsi:

"Cette reprise est concordante avec l’amélioration du PIB: l’intérim permet en effet aux entreprises de transformer instantanément tout surplus d’activité en emploi."

Pour autant, cela ne signifie pas forcément que le chômage - dont les chiffres du mois de juin doivent être publiés mardi en fin d'après-midi - va reculer, l'intérim ne représentant que 3% de l'emploi salarié, rappelle Prism'emploi.

Ma. G.