BFM Business

Elisabeth Borne: "Au cours des dix derniers jours, le niveau de télétravail a bondi"

Invitée ce mercredi sur BFM Business, la ministre du Travail a annoncé que 78% des salariés qui pouvaient télétravailler l'ont fait au cours des dix derniers jours.

Le gouvernement a-t-il enfin été entendu? Sans nul doute, selon Elisabeth Borne. Invitée de BFM Business ce mercredi soir, la ministre du Travail a assuré que les entreprises comme les salariés avaient "vraiment joué le jeu" en mettant le paquet sur le télétravail depuis l'instauration des nouvelles restrictions sanitaires fin mars.

"Au cours des dix derniers jours, le niveau de télétravail a bondi, puisque parmi les salariés qui peuvent facilement télétravailler, on est passé de 65 à 78%. Et en Ile-de-France, où on était déjà plus haut, à 75%, on est à 88%. C'est-à-dire nettement au-dessus de ce qu'on avait au mois de novembre", s'est félicité Elisabeth Borne.

Selon elle, "les entreprises ont bien entendu le message". Elle explique notamment cette dynamique par "les mesures qui ont été annoncées par le Président de la république fin mars". En effet, "quand vous avez une partie des commerces qui sont fermés et que vous n'avez pas à conduire vos enfants à l'école, cela vous incite davantage à télétravailler", a-t-elle dit.

Des règles plus souples mi-mai?

Alors qu'un allègement des règles sanitaires est attendu pour la mi-mai, Elisabeth Borne entend également "discuter avec les partenaires sociaux de la façon dont on adaptera des règles" du télétravail à cette échéance. Pour rappel, les salariés qui le peuvent sont aujourd'hui invités à télétravailler quatre jours par semaine au minimum.

"Je suis très consciente sur le fait que les salariés et les entreprises font beaucoup d'efforts avec le télétravail, qu'il y à aussi beaucoup de lassitude. Nos enquêtes montrent que les salariés qui sont depuis des mois en télétravail souffrent d'isolement", a-t-elle reconnu.

C'est pourquoi, la ministre a dit "souhaiter le plus vite possible, en fonction de la situation sanitaire, redonnez la main aux entreprises et aux salariés pour définir les bonnes règles en matière de télétravail".

Plus de 30.000 contrôles

Enfin, Elisabeth Borne a annoncé que "plus de 30.000 interventions" de l'inspection du travail avaient eu lieu dans les entreprises depuis le début de l'année pour s'assurer du bon respect des règles en matière de télétravail.

"C'est d'abord des interventions pour conseiller et accompagner les entreprises. Mais quand on a des entreprises qui ont des postes télétravaillables et qui ne recourent pas du tout au télétravail, il y a des lettres d'observation, des mises en demeure et le cas échéant des sanctions", a conclu la ministre.
https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco