BFM Business

Conseils des entreprises qui ont adopté la DSN

-

- - -

Plus de 155 000 entreprises utilisent déjà la DSN. Les avantages sont nombreux: gain de temps, sécurisation des démarches, fiabilité des données. Autant de raisons de l’adopter dès maintenant, ce qui vous permettra aussi de vous familiariser progressivement avec ce nouveau mode de déclaration mensuelle. La DSN remplacera, à terme, la trentaine de déclarations adressées aux organismes de protection sociale chaque année par les entreprises.

GMF a voulu faire partie des pionniers de la DSN. Pourquoi? « ce qui nous a séduit c’est la possibilité d’entrer progressivement dans cette déclaration, et de pouvoir choisir notre date de démarrage, sans nous presser » explique Emmanuel Perrault, Responsable des déclarations sociales.

« Anticiper se révèle être la meilleure stratégie possible »

Le Groupement d’Employeurs Santé Médico-Social (GE-SMS) en Midi-Pyrénées est lui aussi déjà prêt. « Anticiper se révèle être la meilleure stratégie possible pour lisser les impacts techniques et organisationnels sur les structures. La mise en place de la DSN, en résumé, c’est prendre un peu de temps pour en gagner beaucoup à terme ! » déclare Karim Lopez, Responsable du Pôle Social. Se donner le temps de tester la DSN, un conseil que donne aussi la GMF: « nous avons beaucoup testé et surtout nous avons pris notre temps pour que la DSN entre en production de manière satisfaisante » précise Emmanuel Perrault.

Passer à la DSN, c’est très simple !

« Il ne faut pas s’en faire une montagne! » explique Fabien Roy, responsable RH chez B’dom, entreprise de service informatique à domicile. Il suffit de s’y mettre progressivement: « La DSN, au départ, on la voyait comme quelque chose de très flou, une obligation qui nous tombait dessus, avec des dates butoirs qui nous étaient imposées. Mais on s’est préparé, on a pris le temps. Avant que la DSN soit mise en place dans l’entreprise, on faisait toutes les déclarations d’arrêts maladie, d’accidents du travail, de maladie professionnelle. Maintenant on saisit juste l’événement! ».

Les experts-comptables, éditeurs de logiciel et organismes sociaux sont aussi là pour vous aider. N’hésitez pas à les solliciter, ainsi que le conseille Corine Dufils-Juanola, responsable comptabilité et paie du Stade toulousain: « C’est très facile de passer à la DSN et ça ne peut que simplifier notre travail. On trouve toujours un interlocuteur qui est capable de nous répondre et qui est formé pour nous aider ».

Se mettre en mode projet

Chez Guerbet, entreprise pharmaceutique, le passage à la DSN a été décliné en plusieurs phases bien définies, comme un véritable projet d’entreprise. « Une première phase a permis de valider la fiabilité et l’exactitude de nos données de paie, la seconde de réfléchir aux impacts dans le fonctionnement des équipes » explique Vivian Munier. C’est aussi ce que conseille Féthi Tiouajni, Responsable SIRH à la GMF. Selon lui, l’idéal est de « commencer au plus tôt, contacter l’éditeur et de mettre en place une équipe dédiée pour mener à bien ce projet. Chez nous, grâce à cette méthode, tout s’est passé comme on l’avait prévu! ».

Retrouvez tous les articles dans notre dossier spécial DSN :

Tout savoir sur la Déclaration Sociale Nominative

M.P.