BFM Business

Chômage partiel, ce qui va changer

-

- - -

Syndicats et patronat ont conclu un accord sur le chômage partiel. Un dispositif considéré comme le meilleur moyen de limiter les licenciements.

Plus besoin désormais pour les entreprises de déposer une autorisation administrative préalable. Seul l'avis du comité d'entreprise est transmis à l’administration. Autre nouveauté, l’assurance chômage, l’UNEDIC, va financer le chômage partiel de longue durée dès la première heure. Quant à l'Etat, il augmente son aide aux entreprises d'un euro par heure. Une nouvelle convention entre l'Etat et l'Unedic doit être signée dans les prochaines semaines pour entériner ces nouvelles mesures.