BFM Business

Bull veut faire des économies pour doubler sa marge

Le groupe informatique est présent dans plus de 50 pays.

Le groupe informatique est présent dans plus de 50 pays. - -

Le groupe informatique, qui emploie 9.300 personnes dans le monde, a annoncé, ce lundi 20 janvier, qu'il ne comptait pas mener de plan social. Mais il veut économiser 30 millions d'euros par an jusqu'en 2017.

Bull a annoncé lundi 20 janvier un plan d'économies baptisé "One Bull". Objectif de ce plan: éviter un plan social au groupe informatique, tout en lui permettant d'atteindre une marge opérationnelle de 7% d'ici 2017.

Le groupe informatique compte supprimer 30 millions d'euros de dépenses par an d'ici là, a expliqué son PDG, Philippe Vannier. "Entre mi-2016 et 2017", quand Bull fera le point sur son plan stratégique, "on aura mis l'entreprise sur une dynamique de croissance profitable", a-t-il estimé.

Pas de licenciements, mais des départs non remplacés

Difficile d'imaginer que le groupe, qui emploie 9.300 personnes dans plus de 50 pays, pourrait éviter de supprimer des postes. Le PDG de l'entreprise reconnait d'ailleurs que les départs à la retraite ne seront compensés que "partiellement par des recrutements".

Bull va également entamer une profonde réorganisation interne via "une réduction substantielle du nombre d'unités opérationnelles, et le regroupement géographique dans le monde autour de 5 clusters régionaux".

Si ces objectifs sont atteints, le groupe devrait "générer environ 200 millions d'euros de flux opérationnel de trésorerie cumulé sur la période", explique un communiqué publié par Bull.

Le groupe était revenu dans le vert en 2012 avec un bénéfice net de 26,6 millions d'euros, après une perte de 16,5 millions enregistrée en 2011.

J.S avec AFP