BFM Business

Bientôt une grève illimitée dans les stations-service des DOM

Total est le principal opérateur pétrolier dans les DOM.

Total est le principal opérateur pétrolier dans les DOM. - -

Les gérants de stations-service ont décidé de lancer une grève illimitée en Guadeloupe, Martinique et Guyane, après les fêtes de Noël. Ils protestent contre un projet de décret de régulation des carburants.

Les gérants de stations-service antillais veulent mettre la pression sur les pouvoirs publics. Ils ont donc décidé, lundi 23 novembre (mardi à Paris) de fermer leurs entreprises "après les fêtes de Noël". En cause: un projet de décret de régulation des carburants dans les départements d'outre-mer, qui menace directement des dizaines d'emplois.

"Ce sera une grève illimitée", a précisé le président de l'Organisation professionnelle des gérants de stations-service (OPGSS) de la Guadeloupe, Patrick Collé. Le mouvement pourrait débuter le 26 décembre, et toucher la Guadeloupe, la Guyane, et la Martinique.

Les compagnies pétrolières menacent de reprendre la gestion des stations-service

Le projet de décret, destiné à aller plus loin que celui de 2010 initié par l'ancienne ministre UMP de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard, est censé apporter "plus de transparence" dans la détermination des paramètres de fixation du prix mensuel des carburants par les préfets des DOM, avec l'ambition de faire baisser les prix pour les consommateurs.

Mais les compagnies pétrolières sont hostiles à cette réforme qui porte atteinte à leurs marges, et ont menacé leurs locataires-gérants d'une reprise en gestion directe de leurs stations-service, menaçant ainsi les emplois de pompistes.

Le groupe Total est le principal opérateur pétrolier dans les DOM. Il est l'actionnaire majoritaire de la raffinerie SARA, implantée en Martinique et qui assure l'approvisionnement en carburants des départements français d'Amérique (Guadeloupe, Guyane et Martinique), et possède plus de la moitié des 108 stations-service de la Guadeloupe.

Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, passe les fêtes dans sa Guadeloupe natale, donc "au plus près" de ce qui pourrait se passer.

Y. D .avec AFP