BFM Patrimoine

Total: les salariés des raffineries en France prolongent leur grève

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Les salariés de plusieurs raffineries Total (FP.FR) en France ont voté pour reconduire leur mouvement de grève d'une semaine afin de réclamer des augmentations de salaires, alors que les raffineurs européens réduisent leurs c

PARIS (Dow Jones)--Les salariés de plusieurs raffineries Total (FP.FR) en France ont voté pour reconduire leur mouvement de grève d'une semaine afin de réclamer des augmentations de salaires, alors que les raffineurs européens réduisent leurs capacités dans un secteur pénalisé par une stagnation de la demande et une intensification de la concurrence étrangère.

Les salariés de quatre raffineries et de trois sites pétrochimiques de Total en France ont débrayé la semaine dernière pour exiger des hausses de salaires plus fortes que celles offertes par la compagnie, a expliqué Eric Sellini, coordinateur CGT du groupe, au Wall Street Journal.

"Deux raffineries sont à l'arrêt et les travailleurs à Donges et Feyzin sont en train de fermer les opérations, mais cela prendra quelques jours", a indiqué Eric Sellini. "Pour le moment, aucun produit ne sort des raffineries".

Ces quatre raffineries représentent environ la moitié des capacités de Total en France, mais il n'y a pas de crainte de pénurie, a indiqué le groupe.

-Inti Landauro, Dow Jones Newswires; inti.landauro@wsj.com

(Version française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

December 20, 2013 09:55 ET (14:55 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-