BFM Business

Assurance chômage: "Je ne vois pas de franchissement de ligne rouge"

Alexandre Saubot, président du pôle social du Medef, était l'invité de BFM Business ce jeudi.

Alexandre Saubot, président du pôle social du Medef, était l'invité de BFM Business ce jeudi. - BFM Business

Alexandre Saubot, président du pôle social du Medef, était l'invité de BFM Business ce jeudi. Il est revenu sur la polémique qui agite l'organisation patronale.

L'accord sur l'assurance chômage auquel sont arrivés les partenaires sociaux mardi a fortement divisé au sein du Medef, où le président de la Fédération française du bâtiment (FFB) Jacques Chanut a démissionné du bureau du pôle social.

Ce dernier, mécontent de la décision d’augmenter les cotisations patronales de 0,05% pendant trois ans, a évoqué une "ligne rouge" franchie par l’organisation patronale, avant de claquer la porte.

"Un investissement dans le dialogue social"

Invité de BFM Business ce jeudi, Alexandre Saubot, le président du pôle social du Medef, lui a répondu. "Je ne vois pas où il y a un franchissement de ligne rouge. Cette augmentation est entièrement compensée par une baisse équivalente au sein d’un autre régime que nous gérons", a-t-il rappelé.

L’accord prévoit en effet une baisse des cotisations à l'AGS, l'organisme patronal qui assure le paiement des salaires et indemnités des entreprises en difficulté. "Donc nous respectons nos objectifs de maîtrise du coût du travail", a poursuivi Alexandre Saubot. "Ce geste symbolique, temporaire, a rendu possible un accord. Nous avons fait un investissement dans le dialogue social et dans le régime de l’assurance-chômage".

Y.D.