BFM Business

Amazon promet des embauches par centaines en France

Amazon recrutera au siège France situé à Clichy (Hauts-de-Seine)  et dans ses quatre centres de distribution situés à Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme), Saran (Loiret) et Sevrey (Saône-et-Loire).

Amazon recrutera au siège France situé à Clichy (Hauts-de-Seine) et dans ses quatre centres de distribution situés à Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme), Saran (Loiret) et Sevrey (Saône-et-Loire). - Philippe Huguen-AFP

Dans le cadre de son ambitieux programme de recrutement européen, Amazon veut créer en 2016 plus de 500 emplois permanents en France. Cela porterait ses effectifs dans l'Hexagone à 3.500.

Les géants américains de la high tech jouent la carte de la séduction vis-à-vis de l'Europe en multipliant les promesses d'emplois. Après Apple qui crée des emplois en Italie dans un centre de développement de logiciels, Amazon met la barre encore plus haut en promettant en 2016 des milliers de création de postes en Europe.

La France n'est pas oubliée,avec plus de 500 nouveaux postes permanents. Les effectifs du géant de l'e-commerce dans l'Hexagone seront ainsi portés 3.500 d'ici à la fin de l'année, sachant qu'il a racheté en 2015 100% de la société française de livraison Colis Privé et ses 400 salariés.

Amazon recrutera au siège de sa filiale française situé à Clichy (Hauts-de-Seine) mais aussi dans ses quatre centres de distribution situés à Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme), Saran (Loiret) et Sevrey (Saône-et-Loire).

Le groupe, qui emploie déjà plus de 40.000 personnes en Europe, veut créer des postes de linguistes ou spécialistes de la parole, d'experts en médias numériques, mais aussi des collaborateurs dans les centres de distribution et au service client, détaille Xavier Garambois, vice-président distribution d'Amazon Europe.

Amazon recrutera ingénieurs et développeurs

Le groupe affirme également recruter "actuellement de nouveaux ingénieurs et développeurs sur l'ensemble des douze centres de recherche et de développement de son réseau européen", situés en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas, en Pologne, en Roumanie, en Espagne et au Royaume-Uni.

L'an dernier, le géant de la vente sur internet affirme avoir créé "plus de 10.000 nouveaux emplois permanents" en Europe, où il a investi plus de 15 milliards d'euros depuis 2010 dans la logistique et les opérations

Cette année, Amazon investira dans le développement de son réseau européen de distribution et de ses activités de recherche et développement ainsi que le déploiement de nouvelles infrastructures capables d'accompagner la croissance de son activité de cloud-computing (hébergement sécurisé des données. Contrairement à ses grands rivaux américains (Microsoft, IBM, Google), Amazon n'a pas encore de centre informatique en Europe pour y stocker les données des clients européennes de ses services cloud.

F.Bergé