BFM Business

Amazon France veut encore recruter 450 salariés en CDI d'ici la fin 2016

Amazon France crée 450 postes dans ses quatre centres de distribution, à Saran (Loiret), Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme) et Sevrey (Saône-et-Loire), où 550 emplois en CDI ont déjà été créés.

Amazon France crée 450 postes dans ses quatre centres de distribution, à Saran (Loiret), Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme) et Sevrey (Saône-et-Loire), où 550 emplois en CDI ont déjà été créés. - Philippe Huguen-AFP

Au total 1.000 postes auront été créés cette année soit deux fois plus que prévu. L'effectif de la filiale française d'Amazon aura ainsi progressé d'un tiers depuis début 2015.

Alors que certaines enseignes traditionnelles dégraissent leurs effectifs (André, La Halle,) Amazon France continue d'embaucher. La filiale française du géant américain du commerce en ligne, va recruter 450 personnes supplémentaires en CDI d'ici à la fin de l'année en France. Alors que 550 postes ont déjà été créés depuis 2016 dans ses quatre gigantesques entrepôts régionaux: Saran (Loiret), Lauwin-Planque (Nord), Montélimar (Drôme) et Sevrey (Saône-et-Loire), la nouvelle vague d'embauche portera à 1.000, le nombre d'emplois, soit deux fois plus que prévu, selon l'entreprise.

Tous les types de postes sont a priori concernés: agents d’exploitation logistique, responsables des ressources humaines, mais aussi des postes dans les domaines de l’informatique, de la maintenance ou de la formation professionnelle, ainsi qu’un certain nombre de postes de cadres d’exploitation au sein des centres de distribution.

Amazon France a investi 1,5 milliard d'euros depuis 2010

Avec l'ensemble de ces créations de postes, les effectifs de salariés en CDI en France du géant de l'e-commerce, qui étaient de 3.000 début janvier 2015, atteindront 4.000 à la fin de 2016, soit une augmentation d'un tiers (+33%). Outre ces emplois en CDI, Amazon recourt régulièrement à des intérimaires ou CDD, par exemple au moment des fêtes de fin d'année.

Le groupe américain souligne avoir investi depuis 2010 "plus de 1,5 milliard d'euros dans l'économie française pour développer son activité". Ses entrepôts de Lauwin-Planque (Nord), Saran (Loiret), et Sevrey (Saône-et-Loire) ont ainsi vu leur capacité de stockage augmenter. Celui de Sevrey est même devenu le centre de disribution d’Amazon en Europe du Sud pour la catégorie vêtements et chaussures.

Frédéric Bergé