BFM Business

A quoi aspirent les jeunes au bureau ?

Les trentenaires aiment les entreprises qui offre de la convivialité et de l'autonomie

Les trentenaires aiment les entreprises qui offre de la convivialité et de l'autonomie - -

On les imagine flexibles, dilettantes, zappeurs. Mais cette image est erronée, si l’on en croit le baromètre établi par ParisWorkplace.

Avoir un salaire correct et un poste intéressant, c'est bien. Mais le plus important pour la génération Y, c'est de travailler dans un environnement agréable. Voilà ce qui ressort de l'étude Paris Workplace 2015 pour SFL. Les moins de 30 ans sont la tranche d’âge la plus sensible à la qualité des bureaux. Voici ce que vous devriez savoir pour attirer les jeunes talents dans votre entreprise. 

>Ils veulent se sentir bien

Pour 58% des jeunes, le bureau est considéré comme un lieu d'épanouissement où ils aiment passer du temps. Ils évaluent leur bien être à 7,1 sur 10, une note supérieure à celles des cadres. Ce bonheur a un impact direct sur l'investissement et la motivation professionnelle. 

>Ils aiment travailler près de la maison

La durée du trajet boulot-domicile est un critère primordial pour les trentenaires. Pas question pour les Franciliens de passer plus d'une heure matin et soir dans le RER. Plus de moitié des Parisiens jugent essentiel le fait d'avoir des bureaux situés à proximité de leur domicile. Leur quartier préféré pour travailler, c'est le centre de Paris (1er, 2e, 8e, 9e, 16e et 17e arrondissements), facilement accessible, animé, qui propose de nombreux magasins et restaurants. Mais le télétravail a également la cote auprès des jeunes actifs. Les 30-39 ans sont très sensibles à la possibilité de pouvoir travailler à leur domicile.

>lls veulent de la convivialité 

A force d'entendre parler des initiatives de Google qui propose des consoles de jeux ou des snack à volonté à ses salariés, les jeunes français, aspirent, eux aussi à des espaces de convivialité. Les - de 30 ans y sont deux fois plus sensibles que les + de 50 ans. Il y a vraiment un choc des générations au bureau. La jeune génération vit très mal le fait de se retrouver seule dans un bureau individuel, considéré comme trop austère. Les jeunes préfèrent l'open space qui offre une dimension sociale et permet de partager avec ses collègues. Une configuration qui est en revanche très mal perçue par les cadres de plus de 40 ans. 

> Ils sont flexibles mais pas trop

La trentaine est une période charnière pour les salariés qui doivent mener de front l'arrivée du premier enfant tout en gérant leur évolution de carrière. Pour parvenir à maintenir l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, 64% d'entre eux réclament des horaires aménageables. Il y a donc bel et bien un effet "jeunes parents" dans l'entreprise. Les jeunes cadres 30-39 ans sont prêts à passer beaucoup de temps au travail, à condition d'avoir la liberté de gérer les imprévus. 61% disent sortir souvent du bureau pour passer un appel téléphonique personnel ou faire une course.

Ch.L