BFM Business

6 Français sur 10 sont contre la retraite à 65 ans

72% des Français estiment que le régime général de retraites va faire faillite dans les dix prochaines années, selon cette enquête.

72% des Français estiment que le régime général de retraites va faire faillite dans les dix prochaines années, selon cette enquête. - Flickr cc - Lou Gabian

"Seuls les Français déjà à la retraite sont majoritairement favorables à la mesure que défendent François Fillon et Alain Juppé. En revanche, une majorité d'actifs se disent prêts à travailler plus longtemps si cela leur permet d'améliorer le niveau de leur future pension."

Repousser l’âge légal de départ en retraite à 65 ans? Cette proposition des candidats à la primaire François Fillon et Alain Juppé, évoquée dès 2014, est encore loin de convaincre une majorité de Français.

Selon une enquête IFOP réalisée pour le Cercle de l’Epargne* et publiée ce mercredi, à la question "Après les élections présidentielle et législatives de 2017, pensez-vous que le nouveau gouvernement devrait repousser à 65 ans l’âge légal du départ à la retraite?" 60% des sondés répondent "non".

Seul les retraités ne sont pas contre 

Dans le détail, les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes à s’y opposer, 62% contre 59%. Les ouvriers représentent la catégorie socio-professionnelle les plus réfractaires à cette proposition (70%) tandis que les artisans et commerçants figurent parmi les moins rétifs (49% d’opinion favorable). En fait, cette proposition n'est majoritairement approuvée que par une seule catégorie de Français: les retraités. 53% d'entre eux souhaitent que le prochain gouvernement repousse à 65 ans l'âge légal du départ à la retraite. Et pour cause, cette réforme, qui ne les concernerait pas, est la meilleure garantie contre une éventuelle remise en cause du niveau des pensions.

Les moyens financiers dont ils disposeront une fois qu'ils auront quitté la vie active est d'ailleurs la question centrale pour les Français. La même enquête montre que 51% des personnes interrogées seraient ainsi, à titre personnel, prêtes à travailler jusqu'à 65 ans "pour bénéficier d’une bonne pension de retraite".

Les sympathisants du Modem à l'opposé de ceux du FN

Un peu plus de 60% des cadres, des professionnels libéraux, des artisans et des commerçants sont disposés à augmenter la durée de cotisation à 65 ans pour avoir une meilleure pension alors que cette perspective ne motiverait que 4 ouvriers sur 10.

Mais, en la matière, l'opinion politique joue davantage que la catégorie socio-professionnelle. 76% des personnes en accord avec les idées mises en avant par le Modem et l’UDI n'auraient rien contre travailler jusqu’à 65 ans si cela leur permettait de disposer d'une meilleure pension (66% chez les sympathisants des Républicains). A l'inverse, seuls 40% des sympathisants du Front national seraient prêts à faire un tel effort.

Cette enquête a été menée selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon représentatif de la population Française d’adultes de 1003 personnes. Cela inclus 15% de retraités. Le questionnaire leur a été administré en ligne, entre le 19 et le 22 avril 2016. La marge d’erreur est de 3 points si les résultats est compris entre 40 et 60%.

*Le Cercle de l’Epargne est un think tank dédié à l’épargne, la retraite et à la prévoyance, présidé par Jean-Pierre Thomas, un proche des Républicains et notamment de Nicolas Sarkozy. Deux économistes nommés par l’assureur AG2R La Mondiale, n°2 de l’épargne retraite collective, participent aux travaux du Cercle de l’Epargne.

Adeline Raynal