BFM Business

20 milliards de dollars de contrats prévus entre Paris et Pékin

A l'occasion de la visite à Paris du président chinois Hu Jintao et de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, des grandes entreprises françaises, dont Airbus, Areva ou Total, ont signé des contrats et accords avec des entreprises chinoises pour 20 milliards d

A l'occasion de la visite à Paris du président chinois Hu Jintao et de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, des grandes entreprises françaises, dont Airbus, Areva ou Total, ont signé des contrats et accords avec des entreprises chinoises pour 20 milliards d - -

PARIS (Reuters) - Des grandes entreprises françaises, dont Airbus, Areva ou Total, ont signé jeudi des contrats et accords avec des entreprises...

PARIS (Reuters) - Des grandes entreprises françaises, dont Airbus, Areva ou Total, ont signé jeudi des contrats et accords avec des entreprises chinoises pour plusieurs milliards d'euros à l'occasion de la visite en France du président chinois.

Le montant total des contrats qui seront signés lors de la visite de Hu Jintao s'élèvera à 20 milliards de dollars (14 milliards d'euros), a précisé jeudi la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères.

Huit accords et contrats ont été signés jeudi et 16 à 18 autres le seront vendredi, a ajouté Fu Ying lors d'une conférence de presse.

Airbus (EADS) a signé jeudi avec quatre compagnies aériennes chinoises (CASC, Air China, China Eastern et China Southern) des contrats d'acquisition portant au total sur 102 appareils pour 14 milliards de dollars, a annoncé l'Elysée.

L'accord porte sur 50 A320, 42 A330 et 10 A350.

Le groupe nucléaire Areva a signé un contrat de fourniture de 20.000 tonnes d'uranium pour une valeur de 3,5 milliards de dollars sur 10 ans.

Areva et CNNC ont signé un protocole d'accord industriel, la dernière étape avant un contrat commercial, sur la construction d'une usine de retraitement de combustible nucléaire.

La présidente du directoire d'Areva, Anne Lauvergeon, a en outre déclaré que les négociations pour la fourniture de deux nouveaux réacteurs EPR étaient "très avancées".

Areva a signé en 2007 un premier contrat avec la Chine portant sur deux réacteurs EPR pour 8 milliards d'euros.

Total a signé pour sa part une lettre d'intention portant sur un projet pétrochimique de transformation du charbon, en Mongolie intérieure.

Alcatel-Lucent a annoncé en début de journée la signature de contrats cadres d'une valeur totale de 1,2 milliard d'euros portant sur la fourniture d'équipements de réseaux aux opérateurs China Mobile, China Telecom et China Unicom. (Voir )

L'assureur Groupama et le groupe chinois Avic ont signé un contrat cadre prévoyant la création d'une société d'assurance dommages commune. Cette société serait détenue à 50-50% par les deux groupes, a précisé Groupama dans un communiqué.

L'objectif est de devenir un des principaux acteurs de l'assurance non-vie en Chine, sixième marché mondial de l'assurance.

Parmi les autres accords devant être signés lors de cette visite, l'un porte sur la création d'une coentreprise de fabrication de tubes de zirconium entre Areva et CNNC.

Alstom fournira en outre des équipements pour les centrales nucléaires chinoises, pour un montant de 15 millions d'euros.

Un accord de coopération entre GDF Suez et la municipalité de Qingdao porte par ailleurs sur le traitement des boues et des eaux usées pour un montant non précisé. (Emmanuel Jarry et Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)