BFM Business

11% des salariés français travaillent pour une entreprise étrangère

L'enseigne Mac Donald's compte plus de 70.000 salariés en France.

L'enseigne Mac Donald's compte plus de 70.000 salariés en France. - Bertrand Langlois - AFP

Ce sont les firmes américaines et allemandes qui représentent les plus gros employeurs étrangers, en totalisant plus de 600.000 emplois, selon des chiffres de 2015 de l'Insee. Elles sont surtout présentes dans les secteurs de l'industrie et du commerce.

1,8 million de Français ont pour employeur une société sous le contrôle de firmes nationales étrangères, alors que ces dernières ne représentent que 1% du nombre total d'entreprises, selon des chiffres de 2015 de l'Insee. Mais elles pèsent lourd en termes d'emplois puisqu'elles totalisent 11% des effectifs des entreprises présentes sur le sol français. 

L'Insee a recensé 118 pays contrôlant au moins une entreprise en France. Les plus gros pourvoyeurs d'emploi sont les sociétés américaines, avec un effectif de 312.000 personnes. L'Allemagne est au coude à coude avec 311.000 postes, suivie par la Grande Bretagne (183.000 emplois) et les Pays-Bas (165.000 emplois). Au total, les pays européens concentrent 70% des emplois.

L'industrie en tête

Toutes nationalités confondues, ces emplois se concentrent principalement dans le secteur industriel (37% des emplois) et dans le commerce (30%). L'Insee précise qu'il s'agit surtout du commerce de gros. Le secteur des services aux entreprises arrive en troisième position, mais avec des chiffres bien inférieurs, puisqu'il concentre 7% des emplois. À la fin du classement se trouve la construction, dont les effectifs représentent 2%.

Les emplois salariés dans les entreprises contrôlées par des multinationales étrangères génèrent 107 milliards d’euros de coûts salariaux en France, hors intérim. Les coûts s'élèvent à 61.100 euros par employé. Un chiffre bien plus élevé que dans les multinationales sous contrôle français (55.500 euros) et dans les entreprises françaises (43.700 euros).

C.C.