BFM Business

Emploi des jeunes: l'aide à l'embauche des apprentis est entrée en vigueur

55% des jeunes se disent intéressés par l'apprentissage, selon un sondage IFOP pour RMC, à l'occasion de la semaine de l'Apprentissage jusqu'au 15 juin.

55% des jeunes se disent intéressés par l'apprentissage, selon un sondage IFOP pour RMC, à l'occasion de la semaine de l'Apprentissage jusqu'au 15 juin. - -

Les différents décrets, liés aux annonces du gouvernement de juin dernier, viennent d'être publiés au Journal Officiel.

Alors que les congés estivaux se terminent, le gouvernement prépare activement la rentrée. Et notamment sur le front de l'emploi où l'arrivée de 700.000 jeunes sur le marché du travail est un casse-tête pour l'exécutif, dans ce contexte de crise économique. Une des réponses apportées était la promotion de l'apprentissage, via un plan ambitieux d'aide aux entreprises.

Annoncé en juin dernier, ce plan, baptisé "1 jeune 1 solution" entre en vigueur aujourd'hui avec la publication au journal officiel des différents décrets. Pour rappel, le gouvernement créé une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis de 5000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans et de 8000 euros pour un apprenti majeur, pour des contrats signés du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021. A noter que cette aide est attribuée sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés.

Pour les autres (plus de 250 salariés), le nombre d'apprentis doit atteindre un pourcentage minimal (3% ou 5% selon les conditions édictées du JO) des salariés au 31 décembre 2021.

De la même façon, les jeunes auront désormais 6 mois pour trouver un contrat au lieu de 3 aujourd’hui. Un apprenti qui s’inscrit en septembre en CFA aura donc jusqu’au 28 février pour trouver une entreprise.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business