BFM Business

Varoufakis dans Paris-Match moqué sur Twitter

Des internautes jugent le reportage photo sur Yanis Varoufakis et sa femme paradoxal pour un homme qui dénonce régulièrement le "star-system".

Des internautes jugent le reportage photo sur Yanis Varoufakis et sa femme paradoxal pour un homme qui dénonce régulièrement le "star-system". - Paris-Match

Le ministre grec des Finances, objet d'un long reportage photos dans Paris-Match avec son équipe, est copieusement moqué sur les réseaux sociaux.

Le ministre des Finances grec, jusqu'ici héros de Twitter, a perdu des points de popularité sur le réseau social à l'oiseau bleu ce vendredi. Yanis Varoufakis a déclenché un tollé en posant pour Paris-Match en compagnie de son épouse. Une initiative jugée par les commentateurs peu compatible avec le "marxisme" affiché par le ministre grec des Finances lorsqu'il était alors simple économiste.

L'hebdomadaire français a publié jeudi des clichés du ministre tout sourire chez lui à Athènes, avec magnifique vue sur le Parthénon, en compagnie de son épouse Danae. Tee-shirt bleu marine à manches courtes sur gros biceps, mini-robe imprimée dévoilant un bronzage parfait, le couple pose amoureusement en train de déguster de la salade ou enlacé sur sa terrasse.

Un "marxiste occasionnel" dans le magazine des rois et des reines

Ces photos intimes de personnalités, fréquentes dans Paris-Match, étonnent davantage de la part d'un ex-économiste, qui s'était proclamé "marxiste occasionnel" sur le blog qu'il alimentait lorsqu'il était enseignant. De nombreux internautes s'invitaient d'ailleurs vendredi à aller découvrir l'interview sous le tweet : "Le 'marxiste' Varoufakis pose pour Paris Match". 

Chris Giles, du Financial Times, résumait le reportage à sa façon "La crise humanitaire à Athènes (via Getty et Paris Match)". Même tonalité pour Simon Nixon du Wall Street Journal : "La crise, quelle crise?"

Yanis Varoufakis, dont l'allure peu technocratique lui vaut quelques déboires à Bruxelles -Athènes a protesté jeudi contre des propos "condescendants" qu'aurait tenus sur lui son homologue allemand- aggrave son cas en déclarant dans l'interview : "Je méprise le star-system (...) Que j'en fasse désormais partie est, pour moi, une grande source de préoccupation et de mécontentement (...) Je ne veux pas combattre ce star-system, car le combattre, c'est l'alimenter. Je peux seulement le priver d'oxygène".

En Grèce, les commentaires étaient plus descriptifs que critiques. Mais de nombreux tweets portaient par dérision le hashtag #litosvios, soit la "vie frugale", une démarche prônée par le ministre lors de sa prise de fonctions au sein du gouvernement de coalition formée par le parti anti-austérité Syriza.

@lilyinfidel préférait en rire : "Vous n'êtes pas de Syriza, vous n'êtes pas gauchiste d'accord, mais êtes-vous obligés d'être aussi kitch?"

@MrJohnSarlis se demandait si les Varoufakis "montrent la vue de leur terrasse pour la louer".

En France aussi, certains commentaires se faisaient acides. 

N.G. avec AFP