BFM Business

Allemagne: la croissance au 3e trimestre un peu plus basse qu'attendu

Le PIB a progressé de 1,7% sur la période, c'est 0,1 point de moins que la dernière estimation publiée en octobre.

Le Produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne a progressé de 1,7% au troisième trimestre, a annoncé jeudi l'institut fédéral des statistiques Destatis, révisant de 0,1 point à la baisse son estimation initiale publiée fin octobre.

"La reprise de l'économie allemande s'est poursuivie au cours de l'été", indique Destatis dans un communiqué, après une hausse de 2% au deuxième trimestre (également révisé), alors que les experts s'inquiètent d'une stagnation de la croissance au quatrième trimestre en raison des pénuries de matières premières et de composantes électroniques.

La banque fédérale allemande Bundesbank prévoit déjà une croissance du PIB nulle au quatrième trimestre, et le gouvernement a revu à la baisse son pronostic pour 2021: le ministère de l'Economie table désormais sur une hausse de 2,6% (contre 3,5% encore attendu au printemps), avant 4,1% en 2022.

Vers une croissance nulle au 4e trimestre à cause du covid

La quatrième vague de Covid-19 va "nettement ralentir" la conjoncture cet hiver, a récemment expliqué Michael Grömling, expert à l'institut IW, aux journaux régionaux RND.

"Une évolution dynamique de la pandémie devrait limiter l'activité économique car beaucoup renoncent de consommer par crainte d'une infection", a noté auprès des mêmes journaux Veronika Grimm, membre d'un comité d'économistes qui conseille le gouvernement.

A titre de comparaison, la croissance française au 3e trimestre s'est hissée à 3% pour atteindre 582,3 milliards d’euros, soit un demi-milliard de moins qu’au dernier trimestre de 2019, juste avant donc que la crise sanitaire ne vienne gripper l’activité économique. Pour 2021, la croissance du PIB pourrait atteindre 7%.

OC avec AFP