BFM Business

SNCF: le centre de maintenance pour les TGV Nord, les Thalys et les Eurostar en grève

Les TGV nord peuvent être impactés ce mercredi par les opérations de débrayage dans un centre en Seine-Saint-Denis.

Les TGV nord peuvent être impactés ce mercredi par les opérations de débrayage dans un centre en Seine-Saint-Denis. - Wiki commons

Ce mardi 5 octobre, un centre technique SNCF pour les TGV Nord, Eurostar et Thalys est en grève. Les conséquences sur le trafic de ce mercredi sont incertaines.

Les grèves continuent dans les ateliers de maintenance de la SNCF en Ile-de-France. Ce mardi, c’est un centre de révision à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) qui a fait l’objet de débrayages temporaires. Ce centre s’occupe des TGV Nord, de l’Eurostar et de Thalys. Selon la direction, la production n’est pas affectée.

Jeudi dernier, des débrayages ont déjà eu lieu dans des centres assurant l'entretien des TGV sur les réseaux Nord et Sud-Est, sans conséquence sur la circulation des trains. "Il n'y a pas de retard de prévu pour la sortie des rames en fin de journée", assure donc la SNCF: selon elle, il n’y aura pas de perturbations du trafic mercredi.

Vers un embrasement social?

Mais selon le syndicat SUD Rail, il y a déjà des retards dans les opération de maintenance du centre de Saint-Denis. Le délégué Fabien Monteil prévoit même que des cadres et des agents vont rejoindre le mouvement demain. Le syndicat espère un "embrasement social", plus particulièrement en Ile-de-France.

Fin octobre, le technicentre Atlantique à Châtillon (Hauts-de-Seine) était déjà touché par une grève. Objet du mécontentement: le projet de supprimer douze jours de repos par an, qui avaient été ajoutés notamment pour compenser le travail de nuit.

Après une semaine de perturbations sur les trains de la façade Atlantique, le trafic est presque revenu à la normale ce lundi, avec 9 TGV sur 10 en circulation.

Fanny Guyomard avec AFP