BFM Business
Social

"Rien à voir": Véran conteste la comparaison entre la réforme des retraites et le système suédois

Le système suédois est un système à points avec une forte dose de capitalisation, ce qui n'est pas le projet de la réforme portée par l'exécutif, a défendu Olivier Véran en débat sur BFMTV.

Il y a quelques jours, l’homme qui a porté la réforme suédoise repoussant l’âge pivot de départ à la retraite à 65 ans conseillait à Emmanuel Macron de "ne pas recopier ce modèle" - en Suède, selon une étude de la caisse des pensions, 72% des hommes et 92% des femmes à la retraite ont connu une baisse de leur pouvoir d’achat et de leur pension.

Un argument de plus pour les opposants à la réforme voulue par l'exécutif, mais une comparaison contestée par Olivier Véran, porte-parole du gouvernement. "Entre la Suède et la France, c'est deux mondes en matière de retraite", a-t-il commenté en débat sur BFMTV ce mardi soir, face à Jordan Bardella et Mathilde Panot. "Ça n'a strictement rien à voir."

"D'abord, ils ont un système par points, ensuite ils ont une grosse part de capitalisation, ce qui est exactement l'inverse du système par répartition que nous défendons, et donc ça créé des inégalités", a-t-il défendu.

En Suède, "ils ont indexé les points sur l'espérence de vie et sur le niveau de croissance", a-t-il poursuivi. "Ils ont un investissement public bien plus faible qu'on met en France et ils n'ont pas tous les mécanismes d'amortissement social qu'on conforte comme par exemple la prise en compte du congé maternité."

OC