BFM Business

Ile-de-France: la carte Navigo à demi-tarif est lancée pour les seniors de 62 ans et plus

Pour pouvoir bénéficier du Navigo Annuel au Tarif Senior, il faut avoir 62 ans et ne pas avoir d’activité professionnelle, ou exercer une activité professionnelle strictement inférieure à un mi-temps.

Pour pouvoir bénéficier du Navigo Annuel au Tarif Senior, il faut avoir 62 ans et ne pas avoir d’activité professionnelle, ou exercer une activité professionnelle strictement inférieure à un mi-temps. - Stéphane de Sakutin-AFP

Les retraités de 62 ans et plus bénéficient depuis le 1er novembre, sans conditions de ressources, d'un tarif de 37,60 euros/mois pour circuler de manière illimitée avec la carte Navigo dans les transports publics d'Ile-de-France. Une initiative voulue et financée par l'exécutif régional.

Le passe Navigo Annuel Tarification Senior, payé par prélèvement mensuel, au tarif de 37,60 euros (au lieu de 75,20 euros) a été mis en place au 1er novembre par la région francilienne pour les retraités de 62 ans et plus. Ce tarif réduit de moitié par rapport à la carte Navigo mensuelle (sans conditions de ressources) est aussi accessible aux plus de 62 ans exerçant une une activité professionnelle strictement inférieure à un mi-temps. Munis de ce passe, les seniors pourront circuler de manière illimitée sur tous les réseaux publics d’Île-de-France.

La formule tarifaire repose sur un abonnement annuel "qu'il est possible de résilier ou de suspendre son abonnement à tout moment avant le 20 du mois, pour le mois suivant, avec une durée de suspension maximale de 12 mois" précise le site d'Ile-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports dans cette région.

-
- © Le passe Navigo pour les seniors suppose de ne pas avoir d’activité professionnelle, ou d'exercer une activité professionnelle strictement inférieure à un mi-temps-Ile-de-France Mobilités

Pour bénéficier de ce tarif, les seniors concernés doivent se rendre dans les points de vente RATP, SNCF, Optile dès à présent, muni d'un RIB et d'un justificatif d'identité, et d’acquitter des frais de dossiers de 7,60 euros.

L'initiative, financée par la région francilienne pour un coût estimé à hauteur de 40 millions d'euros l'an, a aussi pour but "d'inciter les Franciliens retraités à privilégier les transports en commun plutôt que leurs véhicules individuels".

"Je répare une injustice tarifaire", commente dans Le Figaro, Valérie Pécresse, présidente (ex LR, "Libres!") de région. "Les Franciliens de plus de 62 ans payant des impôts étaient les grands oubliés de la politique des transports en commun franciliens. Ils n’avaient droit à rien, contrairement aux jeunes avec Imagine’R ou aux actifs avec le remboursement de leur employeur" a t-elle ajouté.

Frédéric Bergé