BFM Business

Régionales: en Paca, l’économie poussée par le tourisme

La région Paca est la première destination touristique des Français.

La région Paca est la première destination touristique des Français. - -

La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la 3e plus peuplée de France, tire une grande partie de sa richesse du tourisme mais peine à attirer les entreprises de taille intermédiaire.

Les principaux atouts de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont sans nul doute le soleil et la Méditerranée. Des ressources naturelles qui attirent chaque année près de 31 millions de touristes. "Provence-Alpes-Côte-d’Azur accueille chaque année autant de touristes que le fait le Brésil, l’Australie ou la Tunisie. C’est une économie qui irrigue les six départements de notre région", analyse sur BFM Business Jean-Luc Montheil, président du Medef Paca.

Chaque année, le tourisme en Paca rapporte en effet 14 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représente 13% du PIB régional. La région est la première destination touristique des Français, une filière qui draine 150.000 emplois.

D’autres secteurs contribuent également à l’économie de la région, notamment la pétrochimie. Le bassin de Fos-sur-Mer concentre ainsi près d’un tiers du raffinage français. La construction navale et aéronautique est aussi l’une des filières en pointe en Paca. Airbus Helicopters, l'un des leaders de la construction d'hélicoptères est le plus gros employeur industriel de la région avec près de 9.000 salariés.

Un fort taux de chômage

Toutefois, malgré ces secteurs dynamiques, la région affiche 12% de chômage, un taux supérieur à la moyenne nationale. Pour le patron du Medef local, l’un des points faibles de la région Paca reste sa difficulté à attirer les entreprises de taille intermédiaire. "96% des entreprises de Provence-Alpes-Côte-d’Azur ont moins de 10 salariés, explique Jean-Luc Montheil. Après, on a souvent de grosses entreprises mais très peu d’entreprises intermédiaires".

Ces entreprises pourraient être pour la région un point d’ancrage pour développer l’économie locale, selon lui. "On a un problème à l’export, on est tellement bien dans notre région, qu’on a du mal à aller draguer du business à l’extérieur", regrette-t-il. 

Autre point noir, les transports. La ligne Cannes-Vintimille est celle qui enregistre le plus de retard en France, avec 20 minutes en moyenne. Un critère qui ne semble pas décourager les nouveaux arrivants. En 10 ans, la région Paca a gagné 383.000 habitants.

Alexis Pluyette et Delphine Liou, édité par C. B