BFM Business

Rafale: 15.000 euros d'entretien pour une heure de vol

L'Armée de l'Air et la Marine disposent de 110 appareils actuellement

L'Armée de l'Air et la Marine disposent de 110 appareils actuellement - Jean-Luc Brunet-AFP/ECPAD

Le ministère de la Défense a annoncé hier que 3 Rafale supplémentaires participeraient aux frappes aériennes sur l’Irak. Or, selon un récent rapport de la Cour des comptes, la France n’a plus les moyens d’entretenir correctement ses matériels militaires dont beaucoup sont indisponibles.

L'état-major des armées a fait savoir, mercredi soir, que 3 avions Rafale allaient rejoindre les 6 déjà stationnés sur la base d'Al-Dhafra, aux Emirats Arabe Unis, pour des frappes aériennes sur l'Irak. Avec l'engagement français en Afrique, nos moyens militaires sont actuellement très sollicités.

Hier d'ailleurs, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, faisait savoir que le surcoût des Opex, c'est à dire les opérations militaires extérieures, devrait avoisiner 1,1 milliard d'euros pour 2014 (contre 1,24 milliard en 2013) alors que 450 millions seulement ont été budgétés en début d'année. 

6 milliards d'euros par an

Ce surcoût n'est pas la seule question posée par les interventions militaires. Selon un rapport de la Cour des comptes publié le 29 septembre dernier, faute de moyens financiers suffisants, le maintien des matériels militaires, navires, blindés et avions, en condition opérationnelle est médiocre.

Or, rappelle la Cour, les dépenses d'entretien atteignent pourtant 6 milliards d'euros par an (dont la moitié pour les avions) soit le 5eme du budget de la Défense. Ce coût a augmenté de 22% entre 2000 et 2012, remarque la Cour.

Concernant les Rafale, le coût d'entretien par heure de vol atteint 14.596 euros contre 8.082 euros pour un Mirage 2000, plus ancien et 6.902 euros pour un hélicoptère Puma. " D'une manière générale, l'entretien programmé des matériels des nouvelles générations est plus onéreux que celui des générations précédentes". 

Si l'on ajoute tous les coûts de fonctionnement ( solde des pilotes...), l'heure de vol d'un Rafale serait de 27.000 euros, selon la loi de finances 2013. 

Indisponibilité

Conséquence de ces coûts d'entretien et du vieillissement des matériels, seuls 41% des appareils militaires français sont disponibles à un instant T. En 2008, ce pourcentage était de 60%, rappelle la Cour des comptes. 38% des bâtiments de la Marine sont également opérationnels et 41% des matériels de l'Armée de terre. 

Comparaison : nombre d'avions de chasse

> France: 288

> Royaume Uni: 179

> Etats-Unis: 2.851

Source: Assemblée nationale 2013

Patrick Coquidé