BFM Business

Pour Thierry Breton, l'Europe pourra lever un impôt pour rembourser sa dette

Sur BFM Business, le Commissaire européen au Marché intérieur explique que l'Union européenne dispose de plusieurs mécanismes pour rembourser la dette qui servira à financer le plan de relance.

"Quand on lève une dette, on la rembourse". Le message de Thierry Breton, le Commissaire européen au Marché intérieur sur BFM Business est clair. "On peut éventuellement la repousser, on peut éventuellement la rembourser plus tard mais une dette c'est fait pour être remboursée".

Mais par quel moyen? "L'idée (...) c'est que la Commission dispose désormais, on va en discuter ensuite, de ressources propres c'est à dire qu'elle puisse éventuellement bénéficier d'impôts, lever de l'impôt", annonce Thierry Breton.

"On peut penser évidemment à ce fameux mécanisme d'ajustement du carbone aux frontières dit taxe carbone, on peut penser -si jamais les Etats se mettent d'accord notamment sous l'égide de l'OCDE- à la fameuse taxe numérique dite taxe GAFA, on peut penser aux ETS. On a un certain nombre d'impôts qui bénéficient au fond à l'ensemble de nos concitoyens européens qui peuvent précisément désormais être levés par la Commission, en tout cas, c'est quelque chose que l'on présentera pour rembourser", explique le Commissaire.

Et d'ajouter: "mais attention, cette dette que nous allons lever, elle doit avoir une maturité très longue, on parle ici d'une trentaine d'années".

Pour autant rien n'est encore décidé, "c'est évidemment ce qui sera discuté avec d'autres moyens mais à partir du moment où on a un tel niveau de dette, évidemment la question va se poser et moi personnellement j'y suis favorable", explique Thierry Breton qui conclut: "C’est la commission qui remboursera cette dette sur les 30 ans qui viennent".

Olivier Chicheportiche