BFM Business

Piketty: "Ceux qui prétendent que l'économie serait une science sont des charlatans"

Thomas Piketty fustige ceux qui prétendent que leurs théories économiques sont indiscutables.

Thomas Piketty fustige ceux qui prétendent que leurs théories économiques sont indiscutables. - Justin Sullivan - Getty Images - AFP

L'économiste de gauche appelle les citoyens à ne pas "se laisser impressionner" par ceux qui voudraient faire croire que l'économie est une science, et que ses "lois" sont indiscutables.

Dans son livre "Aux urnes citoyens!" paru aux éditions Les Liens qui libèrent, l'économiste Thomas Piketty veut démocratiser l'Économie. Il y explique qu'il "n'existe pas de loi économique", mais "simplement une multiplicité d'expériences historiques, de trajectoires nationales et globales faites de bifurcations imprévues et de bricolage institutionnels instables et imparfaits".

En somme, les lois économiques ne seraient pas comparables aux lois physiques ou mathématiques, qui pour une même équation ou une même association de composants, donnent invariablement le même résultat.

Ce mardi 12 octobre sur France Inter, Thomas Piketty en a remis une couche, assurant qu'il ne se considère pas comme un économiste: "je me vois plus comme un chercheur en sciences sociales (...) parce que les frontières entre l'économie, l'histoire, la sociologie sont beaucoup moins claires que ce que certains prétendent". Et d'ajouter: "ceux qui prétendent que l'économie serait une science, tellement scientifique que le reste du monde ne peut pas comprendre, qu'il faudrait juste écouter des vérités venues d'en-haut, sont des charlatans".

Guerre des économistes 

Ces déclarations devraient nourrir la querelle qui oppose les économistes de droite et de gauche ces derniers mois. Thomas Piketty vise notamment les deux économistes néolibéraux, Pierre Cahuc et André Zylberberg, qui ont publié en septembre "Le négationnisme économique, Et comment s'en débarrasser". Dans cet essai considéré comme une déclaration de guerre par ses détracteurs, ils affirmaient que "l'économie est une science". Et que ceux qui nient les résultats de ses expérimentations sont des "négationistes".

Pour Thomas Piketty, à l'inverse, la science économique, c'est simplement "un énorme ensemble d'expériences historiques dont on dispose, et dont on peut tirer des leçons modestes pour l'avenir. Après, à chacun de se faire une idée, sans se laisser impressionner, parce que c'est une matière pour tout le monde". Un message que le chercheur formulait déjà dans son précédent livre, le best-seller "Le capital au XXIe siècle".

Nina Godart