BFM Business

Parlement européen : le socialiste italien David Sassoli élu président

David Sassoli - Image d'illustration

David Sassoli - Image d'illustration - FREDERICK FLORIN / AFP

L’élection de ce journaliste de formation devrait permettre d’entériner la nomination de l'Allemande Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne.

Un Italien en chasse un autre. Après Antonio Tajani, c’est l’eurodéputé David Sassoli, 63 ans, qui prend la tête du Parlement européen. Issu du parti Démocrate italien (centre gauche), il a obtenu 345 voix au deuxième tour, soit la majorité absolue des suffrages exprimés à bulletin secret par les députés européens réunis à Strasbourg.

L’élection de David Sassoli, eurodéputé depuis 2009, est surtout l’occasion de rétablir les équilibres politiques alors que les principales nominations de la veille concernaient des conservateurs ou des libéraux, à l’exception du nouveau chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. En clair, l’arrivée du socialiste ouvre la voie à la nomination de l'Allemande Ursula von der Leyen (droite) à la présidence de la Commission européenne.

David Sassoli a été élu pour un mandat de deux ans et demi et il est probable que le Parti Populaire (PPE), toujours majoritaire à Strasbourg, récupère le poste par la suite. L’Allemand Manfred Weber (PPE), grand lésé des dernières négociations, pourrait ainsi enfin obtenir un poste d’envergure.

L'Italien avait pour concurrente la députée écologiste allemande Ska Keller (119 voix au deuxième tour), l'Espagnole d'extrême-gauche Sira Rego (43) et le conservateur eurosceptique tchèque Jan Zahradil (160).

"Nous devons avoir le courage de relancer notre projet d'intégration, nous devons faire évoluer notre Union", pour qu'elle soit plus réactive "aux exigences des citoyens", a déclaré David Sassoli dans l'hémicycle juste après l'annonce de son élection.