BFM Business

Olli Rehn : "un délai peut être accordé à un pays pour corriger son déficit excessif"

BFM Business

Olli Rehn apporte, discrètement sous soutien à la France. Alors qu’il devient de plus en plus probable que le gouvernement n’atteindra pas l'objectif de 3% de déficit en fin d'année, le commissaire européen chargé des Affaires économiques a annoncé, ce mercredi 13 février, qu’un délai peut être accordé à un pays de l’Union européenne.

"Si la croissance se détériore de manière imprévue, un pays peut bénéficier d'un délai pour corriger son déficit excessif, à condition qu'il ait fourni comme convenu les efforts budgétaires demandés", a indiqué Olli Rehn. "De telles décisions ont été prises l'an passé pour l'Espagne, le Portugal et la Grèce", a-t-il précisé à quelques jours de la publication des dernières prévisions économiques de la Commission européenne.

Diane Lacaze et AFP