BFM Business

Moscovici : « Il faut un grand plan pour l’automobile »

BFM Business

Le député PS du Doubs Pierre Moscovici a proposé de mettre en place un plan de soutien à l’industrie automobile, fortement touchée par la crise.

Pierre Moscovici, député PS du Doubs, a défendu l'idée d'un plan visant particulièrement à soutenir le secteur automobile : « L'industrie automobile est une industrie stratégique, vitale. Elle représente peu ou prou 10% de la population active. Je crois qu'il faut maintenant qu'on fasse un grand plan pour l'automobile. Il est important que le fonds souverain d'investissement puisse prendre des participations, y compris dans des PME automobiles. Ce n'est pas des nationalisations : un fonds souverain, c'est un fonds qui est adossé à la Caisse des Dépôts et Consignations, c'est un fonds d'investissement ».

Il a poursuivi, décrivant l'ampleur des maux qui vont toucher ce secteur :« Il faut être capable de prendre des participations, parce que les équipementiers vont souffrir de manière terrible dans les temps qui viennent. Les constructeurs font du chômage partiel, mais derrière il y a les commandes qui ne viennent plus. Pour les intérimaires, il faut absolument un plan de reconversion professionnelle pour tous ces hommes et toutes ces femmes qui vont se trouver, pendant un moment au moins, de côté ».

Il a conclu sur le sujet en en appelant à l'Europe : « Troisième chose, je crois qu'il est important que la Banque Européenne d'Investissement aide à la recherche sur le véhicule vert, parce que c'est quelque chose qui est dans l'avenir. Par ailleurs, pourquoi ne pas rétablir la prime à la casse ? Elle permettait de liquider des véhicules usagés. Il faut un plan d'ampleur pour l'automobile, qui soit à la fois français, car Renault et PSA souffrent, mais qui soit aussi européen ».

La rédaction-Bourdin & Co